Les zones industrielles et logistiques de Tanger Med ont le vent en poupe

Les zones industrielles et logistiques de Tanger Med ont le vent en poupe

L’activité au sein du port Tanger Med continue sa progression en douceur. En 2016, le volume global des marchandises qui y sont traitées a enregistré une croissance de 8,7% par rapport à l’année 2015. Le volume d’affaires réalisé par les entreprises actives au sein de la plateforme industrielle (zones industrielles et logistiques) a crû de 28% de Tanger Med pour atteindre 64 milliards de dirhams (Mrds Dhs) en 2016, contre 50 Mrds Dhs en 2015.

L’Autorité portuaire Tanger Med (TMPA) vient de livrer son bilan annuel pour le compte de l’exercice qui vient de s’écouler. En gros, l’année 2016 a été celle de la progression aussi bien quantitative que qualitative. Néanmoins, le saut réalisé reste lié principalement à deux secteurs, à savoir l’automobile et le textile. TMPA impute cette évolution aux performances enregistrées par le secteur automobile pour le sourcing constructeurs, dont Renault, Ford, et PSA et aux exports Renault Tanger Med. Et ce, en tenant à préciser qu’elle reste aussi liée aux performances du secteur textile grâce aux nouvelles unités dans le sourcing textile et du secteur logistique tant sur les flux Maroc-Monde que ceux Monde-Monde opérés au sein de la zone dédiée aux activités logistiques du port Tanger Med.

En termes de flux logistiques associés (incluant les camions de Transit International Routier et les conteneurs), ils ont également connu une évolution de 21% avec quelque 229.337 unités en 2016, contre 189.285 unités en 2015 sur l’ensemble des zones de la plateforme industrielle Tanger Med. S’agissant du volume global des marchandises traitées au port Tanger Med, il a enregistré en 2016 une croissance de 8,7% par rapport à l’année 2015. Ainsi, le tonnage global manutentionné a atteint 44,61 millions de tonnes en 2016, contre 41,04 millions de tonnes une année auparavant. Ceci dit, le nombre de conteneurs reste stable en 2016, en se maintenant au-delà du seuil des capacités nominales des terminaux à conteneurs TC1 et TC2 du port Tanger Med I, avec plus de 2,96 EVP (Equivalent vingt pieds), tandis que le tonnage correspondant est en évolution de 5% passant de 30,04 millions de tonnes à  31,48 millions de tonnes.

Le secteur automobile tire le peloton de tête

Le bilan annuel de TMPA reflète, plus en détail, la dominance du secteur automobile. Sur  ledit volume, il a réalisé, à lui seul, 50 Mrds Dhs, suivi loin derrière par les autres secteurs industriels (8Mrds Dhs) et la logistique (6 Mrds Dhs). Le document de la filiale de l’Agence spéciale Tanger-Med (TMSA) indique que les flux logistiques associés (incluant les camions TIR et les conteneurs) ont également connu une évolution de 21% avec quelque 229.337 unités en 2016, contre 189.285 unités en 2015. Et ce, sur l’ensemble des zones de la plateforme industrielle Tanger Med, fait savoir le rapport.

Dans le même sillage, le trafic des véhicules au Terminal de Renault a enregistré une croissance de 21% par rapport à l’année 2015, avec au total 312.962 véhicules qui ont été manutentionnés au niveau de ce terminal, dont 252.982 destinés à l’export provenant de l’usine Renault Tanger Med.

Quant au transbordement de véhicules au terminal Common User, 72.807 véhicules ont été manutentionnés en 2016, ce qui correspond à une croissance de 32% par rapport à l’année précédente.

En ce qui concerne le trafic maritime, les escales de navires enregistrés sont de 13.990, en croissance de 14% par rapport à  2015 avec 570 escales de megaships (qui dépassent 300 mètres de longueur). Le port Tanger Med termine l’année 2016 avec des connexions maritimes directes vers 170 ports et 67 pays sur les 5 continents.

Par ailleurs, il y a lieu de relever que les perspectives s’annoncent prometteuses. Le port continue de drainer les capitaux privés. Ceux-ci ont presque doublé en une année. En effet, le total d’investissements privés réalisés au niveau du port a été de 3,45 Mrds Dhs contre 1,7 Mrds Dhs en 2015, soit une croissance annuelle de 102%.  A ce propos, TMPA indique que l’année précédente a été marquée par l’implantation de 68 nouveaux projets industriels sur l’ensemble des zones d’activités Tanger Med, représentant 6.547 emplois nouveaux. Ces projets incluent 13 nouvelles unités industrielles dans le secteur de l’automobile, 11 unités dans le textile, 2 unités dans l’aéronautique, 9 projets logistiques et 24 projets de petites et moyennes entreprises.

A noter que le complexe Tanger Med comprend, outre le pôle portuaire agrégeant, le port TangerMed I (1.000 Ha), le port Passagers et Rouliers, le Tanger Med II et le pôle industriel constitué de zones d’activités développées sur 1.600 Ha autour de filières prépondérantes, tel que l’automobile, l’aéronautique, le textile, la logistique et les services.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire