117 brevets d’invention déposés en 2017

117 brevets d’invention déposés en 2017

Les universités et les centres de recherches nationaux ont déposés 117 brevets d’invention au titre de l’année 2017 et le nombre de publications scientifiques a augmenté de 54% entre 2014 et 2017, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi.

S’exprimant lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan d’étape de la mise en œuvre de la vision stratégique de la réforme 2015-2030 et des chantiers prioritaires au titre de l’exercice 2019, M. Amzazi a relevé une hausse de 44 pc du nombre des thèses soutenues entre 2014 et 2018, ainsi que la création du premier Data Center universitaire destiné à offrir aux établissements de l’enseignement des capacités de calcul et de stockage de haute performance.

S’agissant de l’enseignement supérieur, le ministre a relevé l’augmentation de la capacité d'accueil des universités publiques de 10% entre 2015 et 2018, qui s’est accompagnée par un renforcement de l’encadrement pédagogique et administratif et la révision de la couverture régionale des universités.

L’objectif, a-t-il dit, repose sur le renforcement des services sociaux offerts aux étudiants à travers une augmentation du nombre de boursiers de 33% entre 2014/2015 et 2018/2019, de la capacité de logement des cités universitaires et du nombre de repas de 50% au cours de la même période, ainsi que la mise en place d’un système d’assurance maladie obligatoire au profit de 46.000 étudiants.

→ Lire aussi : Le Maroc a consacré 0,8% de son PIB à la recherche en 2017

Le ministère a œuvré aussi au lancement du chantier de la réforme dans les établissements universitaires à accès ouvert, tout en mettant en place une nouvelle architecture pédagogique au niveau de la licence basée sur les compétences de la vie et l’autonomie des étudiants ainsi que la diversification de l’offre pédagogique et l’adéquation formation/emploi, a-t-il expliqué.

Il a également été procédé à la révision des conditions et modalités d'accès aux établissements d'enseignement supérieur à accès limité en révisant notamment les modalités de la présélection tout en dotant ces établissements de l’encadrement, des équipements et du soutien nécessaires, outre la mise en place d’une plateforme de cours à distance libre d’accès.

Afin d’adapter l’enseignement et la formation aux besoins du Royaume, M. Amzazi a souligné la création de trois centres pour développer les compétences professionnelles et fonctionnelles avec l’aide de l’Agence des États-Unis pour le développement international, dans le but de la généraliser à toutes les universités et de créer de modules pour la formation des compétences transversales et former les formateurs dans ce domaine, en parallèle à la diversification et le renforcement du métier de formateur dans l’enseignement supérieur.

Dans le domaine de la promotion de la recherche scientifique et technologique et de l'innovation, le ministère a pris un certain nombre de mesures, notamment l’implication de tous les acteurs de la recherche scientifique dans la réalisation des objectifs stratégiques de la recherche scientifique, la création de partenariats et le renforcement de la coopération internationale dans ce domaine, ainsi que la mise en place d'un système national d'évaluation et de garantie de la qualité de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a-t-il rappelé.

Un système d’information complet et intégré est également en cours de réalisation et de nouveaux textes législatifs et réglementaires pour accompagner l'évolution du système de recherche scientifique ont été promulgués, a-t-il fait savoir, notant que le nombre de doctorants a augmenté de 64% et le nombre de cycles de doctorat accrédités de 79% entre 2014-2015 et 2018-2019.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :