14è Congrès arabe international des ressources minières

TO GO WITH Mongolia-mining-invest-politics,FOCUS BY MICHAEL KOHN This undated photo released by South Gobi Resources and received on May 30, 2012 shows trucks ferrying coal from their mine in Omnogovi Aimag, on the southern Gobi desert of Mongolia. Mongolia's mining boom has transformed the former Soviet state into one of the world's hottest economies, but an uncertain political outlook before parliamentary polls is making foreign investors wary. AFP PHOTO / SOUTH GOBI RESOURCES ----EDITORS NOTE---- RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / SOUTH GOBI RESOURCES" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

Les travaux du 14è Congrès arabe international des ressources minières se sont ouverts mardi à Djeddah en Arabie Saoudite, avec la participation du Maroc.

Le Royaume est représenté à cette rencontre par le secrétaire général du ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Abdderahim El Hafidi qui conduit une délégation de représentants de société minière et de la fédération des industries minières.

Tenu sous le thème “les richesses minières arabes, des ressources stratégiques et des opportunités prometteuses d’investissement”, ce congrès vise à présenter le secteur minier arabe et à échanger les expertises entre experts arabes et étrangers sur l’utilisation des techniques modernes dans les industries minières.

Intervenant à cette occasion, M. El Hafidi a mis l’accent sur la place importante du secteur des mines et de la géologie dans l’économie nationale (10 pc du PIB et 23pc des exportations), soulignant la disposition du Royaume à renforcer la coopération arabe dans le domaine des ressources minières.


Il a appelé à cet égard, à l’élaboration d’une vision qui prend en compte les particularités du secteur minier arabe et à l’adoption d’un plan d’action pour la mise en œuvre de projets communs pour la valorisation des ressources minières.

Ceci requiert la prise d’une série de mesures pour la restructuration de l’Organisation arabe pour le développement industriel et minier et le renforcement de ses moyens financiers, humains et logistiques afin qu’elle puisse mener à bien ses missions, a-t-il dit. Pour sa part, le ministre saoudien de l’Energie, de l’Industrie et des Mines, Khaled Bin Abdelaziz El Faleh a passé en revue le plan stratégique de développement du secteur minier arabe, soulignant que ce plan vise à renforcer la coopération et la coordination en vue de réaliser un développement durable.

En parallèle à ce congrès, les ministres arabes des mines ont tenu une réunion de consultation sur la coopération arabe dans le domaine minier.

Le Maroc participe lors de ce congrès par un stand qui expose les activités du Royaume dans le secteur minier.


Ce congrès (22-24 novembre) examine plusieurs questions portant notamment sur le rôle du secteur minier dans l’économie nationale et les opportunités d’investissement dans ce secteur.