16ème édition du Festival International des Nomades à M’hamid El Ghizlane

16ème édition du Festival International des Nomades à M’hamid El Ghizlane

Du 4 au 6 avril 2019, l’association «Nomades du Monde» organise la 16e édition du Festival International des Nomades à M’hamid El Ghizlane, à 90 km au sud de Zagora, dans la vallée du Drâa, au Maroc.

Durant ces trois jours, les activités culturelles mettront en lumière le patrimoine matériel et immatériel des tribus nomades, contribuant ainsi à préserver leur identité culturelle. Ce festival est un véritable «tremplin» pour la culture nomade. Près de 24.000 festivaliers sont attendus. Entrée libre.

1er festival créé dans le sud marocain, le Festival International des Nomades est, depuis 15 ans une référence internationale en matière de diversité culturelle et d’ouverture au monde.

Le Festival International des Nomades est un festival de plein air, un festival citoyen et artistique. L’art sous toutes ses formes y est présenté : artisanat, peinture, tissage… mais aussi - et surtout-  musiques, chants et danses, interprétés par des artistes (locaux, nationaux et internationaux) invités à se produire sur scène.

Pendant ces trois jours seront organisés des conférences, tables rondes et ateliers sur des sujets variés  (le nomadisme, le patrimoine, la protection de l’environnement, l’économie, l’éducation, les musiques, …).

→ Lire aussi : Le projet OMMA (Oulad Mogador Music Action) revient pour sa 3ème édition

L’art culinaire donnera lieu à une compétition de pains de sable (Mella), une des préparations essentielles dans le désert. Le sport ne sera pas en reste avec des démonstrations de hockey nomade et de course de dromadaires.
Sur un plan économique, le festival apporte un plus matériel dans le quotidien des populations locales, ce qui améliore considérablement leurs conditions de vie.

Sur le plan social, le festival fédère la création d’espaces de formations, de communication, d’échanges d’idées et d’expériences entre les différents acteurs. C’est un stimulant pour les artisans et les jeunes qui établissent de solides liens avec les visiteurs de tout le Maroc et de l’étranger venus découvrir et comprendre «l’âme» de ce festival unique. L'événement est soutenu par le Conseil Provincial de Zagora, le Ministère de la Culture, l'Office National Marocain du Tourisme, la Fondation Orange, et bien d'autres partenaires.

Au programme de cette 16e édition

Les Nomades sont les auteurs privilégiés du festival. Chacun porte en lui un projet et engage sa responsabilité en employant ses connaissances et son savoir-faire, qui pour beaucoup d’entre eux est ancestral, au bien-être de tous.

Plus de quinze concerts émailleront ces journées dont celui de Mehdi Nassouli, Jeune surdoué ayant côtoyé les grands mâalem du Maroc et considéré comme la relève de la tradition gnaouie, Cheick Tidiane Seck, virtuose du clavier qui jongle entre jazz et musique africaine et enflamme les scènes parisiennes et maliennes.

Quant à la musicienne-interprète algérienne Hasna El Bécharia, à la voix grave et paisible, elle jouera de la musique gnawa que traditionnellement seuls les hommes sont habilités à pratiquer. D’autres artistes de renom comme Nouamane Lahlou, Abdallah Oumbadougou, Nabil Othmani, Jauk, les Soeurs Hié, Manina,  ... raviront les sens durant ces trois jours.

Ingéniosité, solidarité et générosité ne sont pas de vains mots dans le pays des sables… C’est une véritable découverte et une vraie communion que propose l’Association Nomades du Monde au travers de ce temps fort qu’est le Festival International des Nomades.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :