18 pays, dont cinq africains, élus au Conseil économique et social de l’ONU

Dix-huit pays, dont cinq Etats africains, ont été élus comme prochains membres du Conseil économique et social (ECOSOC) pour un mandat de trois ans au sein de cet organe des Nations-Unies.

Six pays européens, quatre d’Amérique latine et trois de la région Asie pacifique, ont également été élus pour ce mandat, qui débute le 1er janvier 2021, à l’issue d’une élection tenue mercredi au niveau des 193 Etats membres de l’Assemblée générale.

L’Argentine, l’Autriche, la Bolivie, la Bulgarie, la France, l’Allemagne, le Guatemala, l’Indonésie, le Japon, le Liberia, la Libye, Madagascar, le Mexique, le Nigeria, le Portugal, les Îles Salomon, le Royaume-Uni et le Zimbabwe ont chacun obtenu la majorité des deux tiers des membres présents et votants et le plus grand nombre de voix.

Un des six principaux organes des Nations-Unies, l’ECOSOC est placé au cœur même du système onusien, avec pour mission de promouvoir les trois dimensions – économique, sociale et environnementale – du développement durable.


Il constitue un forum central des débats sur les nouvelles idées et un cadre pour forger un consensus sur les actions à mener pour réaliser les objectifs arrêtés au niveau international. Le Conseil a également pour fonction d’assurer le suivi des grandes conférences et réunions au sommet organisées par les Nations-Unies.