A LA UNEMD Sahara

1ère édition du Forum MD – Sahara : discours de M. Methqal, Ambassadeur Directeur Général de l’AMCI

Voici l’intégralité du discours de l’Ambassadeur Directeur Général de l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI), prononcé à l’occasion de la 1ère édition du Forum annuel MD – Sahara organisée, les 18 et 19 novembre à Dakhla, par MAROC DIPLOMATIQUE :

C’est avec un réel plaisir que je participe aujourd’hui au 1er Forum de l’Observatoire de la Diplomatie Marocaine, organisé par la revue « Maroc Diplomatique » sous le thème « Les Provinces du Sud : Grandes ouvertures diplomatiques et nouvelles voies de développement ».

A cette occasion, je tiens à saluer Monsieur Hassan Alaoui et Madame Souad Mekkaoui pour leur professionnalisme et leur engagement sincère au service de la défense des causes de notre Pays.

Bravo pour cette initiative.

Aussi, je voudrai remercier au passage tous ceux qui ont œuvré, sans relâche depuis plusieurs semaines, pour nous permettre de prendre part à ce forum. Que ce soit : les équipes du comité d’organisation de cet événement, les sponsors officiels, les partenaires ou les autorités compétentes locales et administratives.

Aujourd’hui, nous participons à un événement ayant d’abord une symbolique double :

1 – Nous sommes le 18 Novembre 2021. Il s’agit d’une date mémorable de notre histoire, puisqu’elle nous permet de célébrer le 65ème anniversaire de la Fête de l’Indépendance de notre Pays. Une date phare qui commémore l’illustre discours du père de la Nation, feu Sa Majesté Le Roi Mohammed V, annonçant la fin du protectorat et la libération de notre Pays du joug du colonialisme.

2 – Et aujourd’hui, nous sommes à Dakhla, une ville servant de « pont » entre le Royaume du Maroc et sa profondeur africaine, une ville qui se trouve dans une région marquante dans notre histoire « La Région de Oued Eddahab », puisque la récupération de cette région a constitué une étape historique phare dans le processus de parachèvement de l’indépendance et de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc.

→Lire aussi : Coup d’envoi de la 1ère édition du Forum MD–Sahara

Enfin, je voudrai saluer les organisateurs pour la thématique retenue de ce forum correspondant à un contexte combinant à la fois :

  • Des succès diplomatiques autour de notre Cause Nationale ;
  • Et un parcours de développement réussi grâce au lancement en 2015 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Nouveau Modèle de Développement des Provinces du Sud, marqué par la réalisation d’importantes infrastructures et de grands projets d’envergure, en vue d’asseoir une économie régionale forte et créatrice d’emplois, capitalisant sur la mise en œuvre du projet de régionalisation avancée.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, l’a bien rappelé dans Son discours à l’occasion de la célébration du 46ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte :

 « Les développements positifs de l’affaire du Sahara confortent également la dynamique de développement soutenue dans nos provinces du Sud.

En effet, celles-ci connaissent un essor général, illustré par le développement des infrastructures et la réalisation de projets économiques et sociaux.

Grâce à ces projets, les régions du Sahara sont devenues, désormais, un espace ouvert aux opportunités de développement et une plateforme propice à l’investissement national et étranger.

Dieu soit loué, nous avons dans la région des partenaires internationaux de bonne foi qui, en toute clarté et en toute transparence, investissent aux côtés du secteur privé national et contribuent ainsi au bien-être de la population. »

La question du Sahara Marocain demeure une priorité absolue pour la diplomatie marocaine.

C’est ainsi que le Royaume du Maroc, sous la vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, poursuit une politique de clarté, de fermeté et d’anticipation fondée sur les 4 principes suivants :

1 – La pleine souveraineté du Royaume du Maroc sur son Sahara et l’initiative d’autonomie comme seule solution à ce conflit artificiel ;

2 – La pleine participation de toutes les Parties pour la recherche d’une solution définitive ;

3 – Le plein respect des principes et critères énoncés par le Conseil de sécurité de l’ONU dans l’ensemble de ses résolutions depuis 2007, à savoir que la solution ne peut être que politique, réaliste, pratique, durable et fondée sur le consensus.

4- Le rejet de toutes les approches transgressives, que le Secrétaire Général des Nations Unies et le Conseil de sécurité ont qualifié il y a plus de vingt ans, comme invalides et inapplicables.

Ainsi, notre cause nationale a connu ces dernières années une évolution positive avec des résultats concrets et importants, grâce à la Sagesse et la vision intégrée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste.

Dans ce cadre, le Royaume du Maroc a poursuivi ses efforts fructueux pour élargir le cercle des pays qui ne reconnaissent pas l’entité fantoche, portant le nombre de ces pays à 164.

Et aujourd’hui plus de 24 pays issus d’Afrique, d’Asie et d’Amérique, ont déjà pris la décision d’ouvrir des Consulats Généraux dans nos provinces du Sud à Dakhla et à Laayoune, contribuant à faire de ces deux villes des Provinces du Sud des pôles consulaires importants.

Ces consécrations confirment de manière édifiante la souveraineté et l’unité des Territoires marocains et traduisent la reconnaissance explicite par ces pays de la marocanité du Sahara et de leur confiance dans la sécurité, la stabilité et la prospérité dont jouissent nos provinces du sud.

Cette tendance a été renforcée par l’adoption de positions constructives par les grandes puissances internationales, notamment la conclusion de partenariats stratégiques et économiques, incluant sans réserve ni exception, les Provinces du Sud du Royaume, en tant que partie intégrée du territoire marocain.

Enfin, la récente résolution 2602 du Conseil de sécurité de l’ONU adoptée en octobre 2021, vient conforter les acquis réalisés par le Royaume dans le dossier du Sahara, rendus possibles grâce à l’engagement personnel et au suivi permanent de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, tout en consacrant, une fois de plus, la prééminence de l’initiative marocaine d’autonomie pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara marocain.

La résolution 2602 apporte ainsi plusieurs réponses « importantes » aux manœuvres et agitations des adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume :

1 – Le retour aux « tables rondes », avec la participation de toutes les parties, comme seul mécanisme de gestion du processus politique ;

2 – La finalité du processus devant déboucher sur une solution réaliste, durable et basée sur le compromis ;

3 – La « profonde inquiétude » du Conseil de sécurité de l’ONU concernant la rupture du cessez-le-feu par le « polisario » ;

4 – Et, enfin, le plan d’autonomie comme seule perspective d’une issue au dossier du Sahara marocain.

La mise en œuvre du Nouveau Modèle de développement des Provinces du Sud, lancée en 2015 à Laayoune par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, a permis un développement accéléré des Provinces du Sud en favorisant leur intégration à l’échelle nationale, régionale et continentale.

L’engagement des populations dans le processus de développement des Provinces du Sud à travers l’implication de leurs élus et une large participation de leurs populations dans le processus électoral constituent un tournant historique important.

Cet engagement traduit l’attachement historique des populations des Provinces du sud au glorieux Trône Alaouite et leur patriotisme. En exerçant leur droit constitutionnel de choisir leurs représentants, les habitants des Provinces du Sud confirment leur volonté d’exprimer leurs aspirations à gérer leurs affaires eux-mêmes à travers leurs représentants légitimes élus dans les différents conseils électoraux au Sahara marocain.

A cet égard, il convient de saluer les avancées économiques et sociales importantes que connaissent nos Provinces du Sud que ce soit à Dakhla – Oued Eddahab ou Laayoune – Saquia Elhamra ; grâce au développement de multiples projets économiques, aux grands projets d’infrastructures, et au lancement de projets d’investissement combinant à la fois le secteur privé Marocain et des partenaires internationaux.

Ainsi, à ce jour, environ 70% des projets programmés ont été réalisés et leurs impacts positifs ont été ressentis dans plusieurs secteurs : les infrastructures routières, l’éducation, la santé, l’emploi….

La réalisation des grands projets structurants (tels que le port de Dakhla Atlantique, les projets d’énergies renouvelables, la construction d’universités et d’écoles supérieures) renforceront l’attractivité de la Région Dakhla-Oued Eddahab pour en faire un hub économique et d’investissement important.

Le hub régional « Dakhla – Oued Eddahab » consolidera ainsi la profondeur africaine du Royaume, contribuera au développement des Provinces du Sud et de leur population, et il favorisera le renforcement de la coopération sud-sud avec les pays frères africains.

Aussi, l’arrivée dans les prochains jours à Dakhla et à Laayoune d’étudiants issus des pays frères africains à travers le canal de la coopération du Royaume pour poursuivre leurs études supérieures dans les établissements universitaires, techniques et professionnels présents dans les Provinces du Sud, confirme l’attractivité de ces Régions.

La mobilisation nationale de tous les acteurs sur le terrain sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, contribuera à la réussite de l’ensemble des efforts entrepris que ce soit sur les volets diplomatiques ou économiques, et donnera aux Provinces du Sud une place de choix sur l’échiquier national, régional, continental et international.

Aujourd’hui, nous sommes en train d’assister à l’émergence d’un futur grand pôle économique ici dans nos Provinces du Sud, qui aura des répercussions positives sur la population de la Région ainsi que sur l’ensemble du continent Africain.

Je vous remercie pour votre écoute et je vous souhaite un bon déroulement pour vos travaux, qui j’en suis convaincu connaitront des échanges forts intéressants.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page