A LA UNETechnologies et Médias

2020, l’année des médias en ligne

L’année 2020 est marquée par l’épidémie du coronavirus qui a porté un coup dur à la presse papier et au marché publicitaire et a eu un impact conséquent sur la consommation des médias. Confinement oblige, l’attention a été tournée vers les éditeurs de contenu numérique.

Le besoin en informations sur le Covid-19 conjugué à l’impossibilité de se déplacer et à la fermeture des points de vente a favorisé la transition vers le digital et la fréquentation des supports numériques offrant l’opportunité, aux patrons de la presse, de convertir les larges audiences en nouveaux abonnés.

Au Maroc, plusieurs médias se sont convertis et ont offert, en plus de leur édition en papier, une version électronique en essai gratuit pendant la période de confinement et qui a suscité l’engouement du public.

Aujourd’hui avec la reprise des impressions papiers, le défi serait d’installer une nouvelle habitude d’achat des contenus digitaux et de le faire sans brusquer les consommateurs. Ainsi, plusieurs médias « traditionnels » cherchent à se réinventer en proposant des offres d’abonnement sur leurs plateformes en lignes.

Certains médias en déjà commencés en fusionnant leurs services en ligne et l’abonnement à leurs supports et en réduisant le nombre de leurs contenus accessibles gratuitement sur internet.

Ces médias emboîtent le pas à d’autres qui ont entamé le processus avant la crise sanitaire à l’exemple de Telquel (2018). D’autres portails d’information devront suivre.

Toutefois, l’adoption du modèle payant favorise une fidélisation des audiences en leur proposant entre autres des contenus fiables et de qualité. Les médias en ligne se retrouvent dans l’obligation de vérifier les informations diffusées sur leur support digital et d’éviter les articles attrape clics.

Aussi, cet engouement vers les médias en ligne est partagé par les internautes dans le monde. En France, le Monde a collecté 95 000 abonnés, 50.000 en plus pour Mediapart, 35.000 pour Le Figaro.

D’après le site Mind News, les trois médias ont ainsi vu leur taux d’abonnement progresser respectivement de 42%, 29% et 27% en l’espace de six mois. Le Point a également bénéficié d’une hausse de 42% avec 30 000 abonnés numériques en totalité, Courrier International monte de 50% avec 54 000 abonnés tandis que Le Parisien et l’OBS affichent une progression de 46 et 43%.

Aux Etats-Unis, le Digital News Report 2020, rapport annuel du Reuters Institute, relève une hausse de 73% du trafic sur les sites d’information en ligne et via les réseaux sociaux, surtout pour les médias de référence.

Cette hausse est constatée également en Grande Bretagne. Par exemple, le site de la BBC a enregistré 70 millions de visiteurs uniques au début du confinement, un record pour les audiences britanniques.

La pandémie aura permis de prouver l’importance d’une information quels que soient les supports de sa diffusion. Reste aux médias de renforcer la conquête des audiences sur internet à travers des nouveaux formats (podcasts, newsletters, etc).

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page