22 policiers tués dans une embuscade des talibans en Afghanistan

Afghanistan

Au moins 22 policiers ont été tués dans une embuscade des talibans dans la province de Farah (ouest de l’Afghanistan), ont indiqué lundi des responsables locaux.

Vingt-deux corps et deux policiers blessés ont été emmenés à l’hôpital de Farah. Ils ont tous été tués dans l’embuscade“, a indiqué le docteur Shir Ahmad Weda.

Les talibans ont revendiqué l’assaut. “Quatre véhicules ont été détruits et une large quantité d’armes a été saisie”, a relevé Qari Yousuf Ahmadi, un porte-parole des insurgés.

→ Lire aussi : Afghanistan: au moins 3 morts dans une forte explosion à Kaboul

Le porte-parole de la police de Farah, Mohibullah Mohib, a de son côté fait état de 5 policiers tués et 7 blessés lors de l’attaque d’un convoi de police dans le district de Juwain. L’adjoint au chef de la police de Farah a été tué dans l’incident, a précisé Shahla Abubaker, un membre du conseil provincial.


Police et armée sont régulièrement les cibles des talibans dans la province de Farah, frontalière de l’Iran, où la culture du pavot est répandue, et qui a été le théâtre d’intenses combats ces dernières années. Le contrôle du gouvernement de Kaboul sur le territoire afghan est tombé à son plus bas niveau depuis trois ans ces derniers mois, alors que les services de sécurité subissaient des pertes record, selon un rapport récent de l’Inspecteur général pour la reconstruction de l’Afghanistan (Sigar), une entité publique américaine.

Depuis le début de l’année 2015, quand les forces afghanes ont pris le relais des troupes de combat de l’Otan dirigées par les États-Unis, près de 30.000 soldats et policiers afghans ont été tués, a révélé ce mois-ci le président Ashraf Ghani. Un chiffre qui équivaut à 20 morts par jour.