25è édition du SIEL: le nombre de visiteurs en hausse de 62% à 560.000

25è édition du SIEL: le nombre de visiteurs en hausse de 62% à 560.000

Le nombre des visiteurs de la 25è édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL), organisée du 7 au 17 février à Casablanca, a connu une évolution importante de 62% par rapport à l’année précédente pour atteindre 560.000 visiteurs de différents âges.

Cette forte hausse du nombre des visiteurs témoigne d’une attractivité accrue pour cette manifestation auprès du grand public, indique lundi le ministère de la Culture et de la communication – département de la Culture – dans un communiqué consacré au bilan de cette édition, faisant savoir que les 720 exposants directs et indirects issus de 42 pays ayant participé au Salon de Casablanca ont présenté au public un fonds documentaire avoisinant les 128 000 titres.

Organisée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, par le ministère de la Culture et de la Communication en partenariat avec l’Agence marocaine de développement des investissements et exportations (AMDIE), l’édition 2019 du Salon a accueilli le Royaume d’Espagne en tant que pays hôte d’honneur, avec une délégation constituée d’officiels, d’intellectuels et d’artistes dont un grand nombre d’écrivains, de créateurs et de délégués d’institutions académiques et de recherche, rappelle la même source.

→Lire aussi: Le SIEL, une véritable célébration de la pensée et du savoir

Les titres exposés ont couvert les différents champs de spécialité représentant 21% du domaine de la littérature, suivi du livre Jeunesse à 17%, les sciences sociales 14%, les religions 7%, les Sciences exactes et appliquées 8%, l’Histoire/Géographie 7%, la Philosophie 7%, l’Economie et le Droit 7%, les Langues 6%, les Généralités représentés à 4% et le domaine de l’ art à 2%, selon le communiqué qui précise que le ministère de la Culture et de la Communication a veillé avec ses partenaires à ce que le fonds documentaire exposé soit le miroir des valeurs de cohabitation qui le caractérisent, et a écarté toute publication qui serait considérée comme une atteinte aux valeurs du Royaume, à la religion ou qui inciterait à la haine, la violence ou le racisme.


En ce qui concerne le programme culturel général -espace de libre discussion, de débat et de partage des idées- le ministère de la Culture et de la Communication y a contribué ainsi qu’un grand nombre d’institutions nationales, d’associations et de centres culturels, avec près de 1077 activités réparties en conférences et tables rondes au nombre de 473, présentations et signatures : 320, activités pour enfants : 280 et 4 expositions thématiques, relève le communiqué.

L’organisation des activités par secteur se répartit comme suit : 407 par le ministère de la Culture et de la Communication, 30 par l’invité d’honneur, l’Espagne, 37 par le Conseil de la Communauté Marocaine à l’Etranger (CCME) dans le cadre du thème « Les Marocains du monde », 38 par le Conseil National des Droits de l’Homme autour de la question de l’émigration, 36 par l’Université Hassan II, 31 par l’Institut Royal de la Culture Amazighe, en plus de 529 autres activités qui se sont déroulées sur les stands des exposants ; le tout, comptant 2700 intervenants du Maroc, du monde arabe et de l’étranger, conclut la même source.