26 migrants clandestins secourus au large des côtes tunisiennes

migrants

Vingt-six migrants ont été secourus, lundi au large des côtes de la province de Sfax, dans une tentative échouée d’émigration irrégulière, a annoncé la Garde nationale tunisienne.

La première opération a concerné 18 émigrants qui ont été interceptés au large d’El Aouabed, alors qu’ils tentaient de franchir illégalement les frontières maritimes suite au naufrage de leur embarcation, a déclaré le porte-parole de la Garde nationale, Houcem Jbabli, précisant que le corps d’un émigrant clandestin a été repêché.

Ces migrants sont originaires des provinces orientales de Sousse et Sfax et deux d’entre eux sont recherchés dans des affaires de droit commun, a-t-il souligné, faisant état d’une autre tentative de franchissement illégal des frontières maritimes qui a été déjouée par des unités des garde-côtes, dans la nuit de dimanche à lundi, au large de Ras Jebel, dans la province de Bizerte.

Le responsable tunisien a expliqué que dans cette affaire, 8 individus ont été placés en garde à vue tandis que les unités sécuritaires ont pu saisir des devises étrangères.

→ Lire aussi : OIM: Cent migrants secourus au large des côtes libyennes


Une enquête est instruite par les brigades maritimes de Bizerte et de Sfax contre les organisateurs et passeurs de ces tentatives de migration irrégulière, précise-t-on.

La Tunisie est devenue l’une des destinations privilégiées des migrants issus notamment des pays subsahariens en quête de rejoindre l’Europe.

Près de 1910 migrants tunisiens sont arrivés en Italie, entre le 1er janvier et le 30 avril dernier, dont 39 femmes, 307 mineurs et 293 non accompagnés, révèle l’Organisation Internationale pour les Migrations.

L’organisation onusienne préconise d’intensifier les activités de sensibilisations menées, à travers notamment les campagnes d’information ciblées autour des risques du projet migratoire irrégulier et la promotion des alternatives légales pour que la migration soit un choix éclairé et non une nécessité absolue.