2è édition des JPO de la DGSN: Les BCI, un service très performant face aux cas de crise sécuritaire majeure

 Les Brigades Centrales d’Intervention (BCI) relevant de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), se veulent un service très performant, combien même mobilisé au plan national, à travers ses unités régionales (BRI), pour faire face aux cas de crise sécuritaire majeure et assurer ainsi la paix et la quiétude des citoyens.

Depuis sa création par la DGSN dans le cadre de la mise en application d’une stratégie novatrice “proactive et citoyenne”, ce groupe d’élite illustre éloquemment l’intérêt tout particulier accordé par cette institution aux priorités d’efficacité, de célérité et de proximité dans les actions à entreprendre afin de faire face aux éventuels dangers et menaces sécuritaires qui guettent le Royaume.

Pour rapprocher le grand public des missions nobles et des actions citoyennes que les BCI mènent avec dévouement et abnégation, un stand a ainsi été érigé à l’occasion de la 2è édition des Journées Portes Ouvertes de la DGSN qui se tient à la Place Bab Jdid à Marrakech du 26 au 30 septembre sous le thème “la sûreté nationale, police citoyenne”.

Ce corps de police, explique-t-on sur place, a pour mission principale de mener avec vigilance et fermeté des interventions en situation de crise, notamment les prises d’otages, l’appui considérable aux autres corps de la police dans des situations majeures, le transfert de prisonniers d’un haut degré de risque, l’escorte des armes, les situations de troubles à l’ordre public, le serre-file des personnalités VIP, les arrestations des forcenés et les interpellations à domicile.


Cet espace d’exposition et de présentation dédié à cette unité d’élite, offre l’occasion au public, avec des explications sur place, de prendre connaissance des différents équipements et moyens logistiques, ainsi que des techniques de pointe utilisées dans les opérations d’intervention de cette police citoyenne pour faire face aux dangers et mettre en échec tous les éventuels complots terroristes et criminels contre le Royaume.

La participation des BCI à ces Journées Portes Ouvertes, souligne-t-on, s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la stratégie de la DGSN visant son ouverture sur son entourage extérieur et la consolidation des principes de la police de proximité et de police citoyenne.

Tout au long de cette manifestation, les BCI seront amenées à exécuter des exercices de simulation ainsi que des actions “rapides” et “efficaces” qui représentent en temps réel une réaction de cette unité face à un danger sécuritaire imminent.

Prévues jusqu’au 30 septembre, les Journées Portes Ouvertes de la DGSN, interviennent en application des Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI visant la modernisation du service public assuré par la sûreté nationale et l’amélioration des prestations sécuritaires dispensées à l’ensemble des citoyens, aux étrangers résidant au Maroc et aux touristes.


Ces journées portes ouvertes se veulent, en outre, une véritable consécration de l’approche de communication que la DGSN a adoptée en vue de concrétiser le concept de la police citoyenne.

A vocation informative et sensibilisatrice, cet événement se fixe pour principales missions de promouvoir l’ouverture de la DGSN sur son entourage social, d’informer les citoyens de toutes les missions confiées aux différentes unités et corps de sécurité qui sont mobilisés à leur service et à la protection de leur sécurité et de leurs biens, et de leur montrer aussi les différents équipements et matériels de pointe mis à la disposition des services de la sûreté nationale.