2M annonce la troisième édition du Trophée Tilila

Trophée Tilila

En ligne avec sa mission de valorisation de l’image de la femme dans les médias, et fort du succès des précédentes éditions, le Comité Parité et Diversité de 2M lance la troisième édition du Trophée Tilila, prix qui récompense annuellement les spots publicitaires télévisuels les plus respectueux de l’image de la femme et qui s’éloignent des stéréotypes négatifs à son égard.

Une sélection en deux étapes

La candidature est ouverte aux annonceurs et agences souhaitant participer au concours, via le site officiel www.tropheetilila.ma. Les publicités en compétition doivent impérativement avoir été commandées ou diffusées sur 2M, durant la période du 30 septembre 2019 au 30 septembre 2020. Un comité effectuera une pré-sélection des spots inscrits et en retiendra 10 qui seront dans un deuxième temps soumis à l’évaluation d’un jury. Le gagnant du Trophée Tilila sera annoncé le 10 octobre 2020.

Un jury de qualité

Le jury de cette troisième édition est composé de Ahmed Ghazali, ancien-président de la HACA, juriste et président de la fédération nationale des associations de microcrédit ; Ilham Hraoui, directrice de la régie publicitaire de la SNRT ; Driss Ksikes, auteur et dramaturge ; Narjiss Nejjar, cinéaste ; ainsi que Mourad Ait Aoudia, expert en publicité et directeur général de FP7 MCCann Algérie.


Pour rappel, la deuxième édition du trophée Tilila a été remportée par la Marocaine des jeux et des sports (MDJS) qui a obtenu le premier prix pour sa campagne « Faire gagner le sport » conçue par l’agence « Initiative Digital ». La marque Mio de l’entreprise « Ama Détergent », et la marque Maxis de l’entreprise « Mutandis », ont quant à eux remporté le deuxième prix en ex-aequo pour leurs campagnes respectivement conçues par l’agence « RAPP » et l’agence « KLEM ».

À noter que la troisième édition du Trophée Tilila est organisée en partenariat avec l’Union des Agences Conseil en Communication (UACC), le Groupement des annonceurs du Maroc (GAM), l’association « Les Impériales », l’agence « Euromedia » ainsi que le groupe Ecomédias.