Errachidia: Rencontre de concertation sur l’emploi dans la région Drâa-Tafilalet

Province d'Errachidia: lancement de plusieurs projets de développement

Une rencontre de concertation destinée à mobiliser les efforts des différents partenaires pour soutenir la création d’entreprises et promouvoir l’auto-emploi a été organisée, lundi à Errachidia, à l’initiative du conseil régional de Drâa-Tafilalet.

Intervenant à cette occasion, le Wali de la région de Drâa-Tafilalet, gouverneur de la province d’Errachidia, Mohamed Benribag, a affirmé que “tous les ingrédients de développement” existent au niveau du territoire, notant toutefois que l’intervention du gouvernement est nécessaire pour la réalisation des grands projets d’investissement.

Le gouvernement est “très conscient” de l’importance de la région de Drâa-Tafilalet, des potentialités de celle-ci et de sa capacité à se repositionner dans le cadre de la compétitivité entre les différentes régions du Royaume, a-t-il enchainé, relavant que cette réunion s’inscrit dans le sillage des efforts visant l’élaboration d’un contrat-programme qui comprendra 21 axes, dont l’emploi constitue un pilier parmi d’autres.

Le Wali de la région a, en outre, estimé nécessaire de distinguer entre deux niveaux d’intervention, le premier relatif aux grands projets d’investissement qui créent la richesse et le second niveau a un aspect régional et concerne le soutien à l’auto emploi.


Evoquant le secteur du foncier, M. Benribag a affirmé que Drâa Tafilalet dispose de 1,2 million hectares des terres collectives, soutenant que les terres soulaliyates constituent dans les politiques publiques “l’un des leviers de développement”.

Pour sa part, le président du conseil de la région Drâa-Tafilalet, El Habib Choubani, a mis en exergue l’importance de cette rencontre de concertation qui constitue une opportunité pour les différents intervenants dans le domaine de l’emploi à contribuer à jeter les bases d’une convention-cadre et élaborer un plan d’action de nature à stimuler l’emploi des jeunes porteurs de projets et à aplanir les difficultés rencontrés en matière de financement, d’encadrement et d’accompagnement.

Tous les intervenants ont été unanimes à souligner l’importance de déployer davantage d’efforts et à baliser la voie pour la réussite de cette rencontre, le but étant de soutenir les jeunes créateurs d’entreprises, réaliser le développement escompté et lutter contre le chômage.

D‘autres participants ont appelé les collectivités territoriales à soutenir plus les entreprises au niveau régional, mettant en évidence l’intérêt de la convergence des actions entre les différentes parties prenantes à travers la conclusion d‘un accord multipartite qui déterminera avec précision les engagements de chaque signataire dans le cadre d’un partenariat.


Les intervenants ont également relevé la nécessité de faire de cette réunion une rencontre annuelle avec pour objectif d’assurer le suivi des efforts déployés dans la perspective de résoudre la problématique de l’emploi.

Pour les organisateurs, cette première réunion tend à murir la réflexion sur l’élaboration d’une approche régionale de nature à favoriser l’esprit d’entreprenariat auprès des jeunes et à valoriser les produits de terroir.

Cette réunion a été marquée par la présentation d’une série d’exposés avec des indicateurs économiques sur la situation de l’emploi au niveau régional et national.