Michael Rubin: le Maroc est un havre de paix, de stabilité et de développement dans une région maghrébine tendue

Le Maroc récolte les fruits de la Vision Clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a fait du Royaume un havre de sécurité, de stabilité et de développement dans la région de l’Afrique du nord, a indiqué l’expert en questions de politiques étrangères et de défense à l’Institut américain de l’entreprise, Michael Rubin.

Dans une déclaration à la MAP en marge de sa participation à la 5è Rencontre internationale de l’Université ouverte de Dakhla, M. Rubin a souligné que le Maroc est devenu un modèle africain en termes de modération religieuse, de développement et de diversification économique, faisant observer que la politique de développement adoptée par le Royaume l’a immunisé et mis à l’abri du chaos qui règne dans plusieurs pays de l’Afrique du Nord, citant particulièrement la Libye et l’Algérie. L’ambition du Maroc de parvenir à une intégration et une complémentarité économiques dans la région du Grand Maghreb a buté sur l’inaction algérienne, ce qui a amené le Royaume à renforcer ses relations avec sa profondeur africaine, où des entreprises marocaines sont engagées depuis des décennies, a-t-il ajouté.

Le Maroc, grâce à son retour au sein de l’Union africaine et à sa prochaine adhésion à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), renforcerait sa position de Pôle régional et continental, a-t-il affirmé.

Au niveau régional, l’expert américain a mis en garde contre l’ambiguïté qui entache la pyramide du pouvoir en Algérie dans une situation économique difficile similaire au contexte dans lequel la guerre civile avait éclaté en Algérie, soulignant que les indicateurs de la répétition du scénario libyen ou yéménite en Algérie sont d’actualité vue que ce pays est incapable de rompre avec l’économie du clientélisme et de la corruption. M. Rubin a aussi mis en garde contre les dangers du chaos et des combats en Libye sur l’Algérie, où des organisations terroristes comme Al-Qaïda au Maghreb Islamique et d’autres groupes sont actifs.


Organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI autour du thème “la nouvelle économie mondiale: transformations structurelles, impacts et réponses des acteurs, expériences internationales comparées”, la 5è rencontre internationale de l’Université ouverte de Dakhla, qui a clos ses travaux vendredi soir, a pour objectif d’échanger sur plusieurs thématiques liées aux changements majeurs que connaît la nouvelle économie mondiale et leurs conséquences.

Cette rencontre de deux jours, initiée par l’Association des études et de recherches pour le développement et l’Association internationale francophone d’intelligence économique (AIFIE), a connu la participation de représentants de 41 pays de tous les continents.