63% des lauréats de la formation professionnelle intègrent le marché du travail

marché du travail

Le taux d’insertion des lauréats de la formation professionnelle dans le marché du travail s’élève à 63%, a indiqué lundi à Rabat le secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Khalid Samadi.

En réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur ‘l’augmentation du taux de chômage dans les rangs des diplômés de la formation professionnelle”, M. Samadi a fait savoir qu’une étude de terrain réalisée par le ministère de l’Éducation nationale sur le niveau d’insertion des lauréats des établissements de formation a révélé que 63% d’entre eux décrochent un emploi neuf mois après l’obtention du diplôme.

→ Lire aussi : Travail des enfants et droits de la femme : 13 conventions signées au Maroc

Cette étude qui a concerné un échantillon de 20.000 élèves inscrits à la formation professionnelle, a-t-il précisé, a montré qu’au bout de trois ans, le taux d’insertion professionnelle atteint plus que 80%. Au delà des études de suivi de l’insertion professionnelle de cette catégorie de diplômés, il existe d’autres mécanismes tels que l’Observatoire nationale du marché de travail qui œuvre sous l’égide du ministère de l’Emploi et l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec), a-t-il poursuivi.

Le secrétaire d’État a souligné que conformément aux Hautes directives royales contenues dans le discours du 20 août, il a été procédé à l’élaboration d’une nouvelle stratégie dans le domaine de la formation professionnelle avec en perspective la mise en place d’une nouvelle offre adaptée aux mutations que connait le Royaume au niveau des investissements directs à l’étranger, particulièrement dans les énergies renouvelables, l’industrie automobile et bien d’autres opportunités offertes sur le marché de travail.