A LA UNEMaroc

65ème anniversaire de la création des FAR, une occasion de se remémorer leurs sacrifices et leur dévouement pour la défense de la sécurité du pays et des citoyens

Le Maroc célèbre vendredi le 65-ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR), une occasion de se remémorer les grands sacrifices que les FAR ont consentis depuis leur création le 14 mai 1956, ainsi que leur dévouement à défendre la sécurité et la stabilité de la patrie et son intégrité territoriale, et à protéger la vie, la santé et les biens des citoyens, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’État-major général des FAR.

Cet anniversaire est l’occasion de célébrer l’esprit patriotique, l’abnégation et la bravoure dont les femmes et les hommes de cette vaillante institution nationale ont fait preuve, à chaque conjoncture et épreuve, dans la défense des fondements de la Nation et Ses valeurs sacrées, ainsi que la souveraineté nationale, fidèles à sa devise éternelle «Dieu, la Patrie, le Roi».

Au lendemain de l’indépendance du Royaume, Feu SM Mohammed V a tenu à doter le Royaume d’une armée moderne et professionnelle, une lourde responsabilité confiée à Feu SM Hassan II, alors Prince Héritier, qui après Son accession au Trône de ses glorieux ancêtre a poursuivi avec abnégation et détermination les efforts de perfectionnement de l’organisation des FAR et de leurs équipements.

Sur la même lancée, depuis Son accession au Trône de Ses glorieux ancêtres, SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-major général des Forces Armées Royales, n’a eu de cesse d’accorder une attention particulière à cette institution, en modernisant et équipant ses unités, et en la dotant de tous les moyens et logistiques nécessaires, afin qu’aujourd’hui, elle est devenue un rempart pour la défense des valeurs sacrées de la nation, un bouclier protecteur contre toute agression extérieure et un élément de prévention, de sécurité et de secours en cas de catastrophe naturelle, inondations, tremblements de terre et pandémies.

Et si cet anniversaire est célébré pour la deuxième année consécutive dans une conjoncture exceptionnelle marquée par la pandémie de la Covid-19, il est judicieux de souligner la réponse exceptionnelle de cette vaillante institution et son engagement immédiat et fort, en application des hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans la lutte contre l’épidémie qui a frappé le Maroc comme le reste du monde. Les FAR ont veillé à mobiliser toutes les ressources humaines, matérielles, médicales et logistiques pour participer efficacement à l’effort de lutte contre cette pandémie et limiter sa propagation.

→ Lire aussi : SM le Roi donne Sa haute approbation pour faire un don royal personnel sous forme d’aide alimentaire au profit des forces armées et du peuple libanais (FAR)

En effet, les membres des Forces Armées Royales ont fait preuve d’un haut niveau de professionnalisme lors de la participation, aux côtés de l’ensemble des intervenants, à la gestion de cette pandémie, à travers la rapidité de préparation et de déploiement d’hôpitaux de campagne, la mise à contribution de plusieurs grands centres relevant des Forces armées royales pour l’hébergement des patient en cas de besoin, outre le renforcement de l’ensemble des centres hospitaliers relevant du ministère de la santé en équipes médicales, cadres infirmiers et assistants sociaux relevant des différents services des Forces Armées Royales, de la Gendarmerie Royale et des Forces Auxiliaires, assurant ainsi les plus belles formes de solidarité nationale et professionnelle avec leurs homologues civils, dans l’ensemble des établissements hospitaliers du Royaume.

Grâce à la forte implication en première ligne de ces forces pour faire face à cette pandémie, à leur participation aux campagnes de sensibilisation et à l’application sur le terrain des mesures préventives, le Maroc a pu éviter d’enregistrer un bilan catastrophique de l’épidémie du Coronavirus.

Sans aucun doute, l’année 2020 témoignera du haut niveau de professionnalisme des Forces Armées Royales, qui ont écrit, en novembre dernier, une nouvelle épopée dans la défense de l’intégrité territoriale du Royaume et la préservation de la sécurité de la patrie, à travers leur héroïque intervention pour mettre un terme aux provocations de la milice du « polisario » dans la zone tampon d’El Guerguarate et sécuriser le trafic à travers ce passage, après des semaines de blocage.

Cette intervention des FAR, menée pacifiquement et sans menace pour la sécurité des civils, en application des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, a permis la reprise de la circulation des biens et des personnes au point de passage El Guerguarate reliant le Maroc à la Mauritanie, après que les Forces Armées Royales aient contraint des éléments de la milice à fuir sans enregistrer de dégâts humains.

La décision des Forces Armées Royales d’intervenir, a été hautement salué dans les médias nationaux et internationaux eu égard au rôle des FAR dans le rétablissement de la sécurité dans la région et dans la prévention des dangers que constituent les mercenaires du « polisario ».

Dans le cadre du service militaire, les FAR ont fait preuve d’une gestion et d’un encadrement exemplaires dans toutes les étapes qui ont accompagné le processus d’intégration des nouvelle recrues convoquées, notamment en mettant à leur disposition des infrastructures, des cadres pédagogiques et des ressources pédagogiques afin de permettre à la jeunesse marocaine de développer une formation professionnelle appliquée qui répond à leurs aspirations à s’intégrer dans le tissu sociétal et à s’engager dans des projets de construction et d’édification dans un esprit de patriotisme et de responsabilité.

Avec le même esprit élevé de discipline et de dévouement qui caractérise les efforts des FAR à l’intérieur du pays, cette institution nationale continue de s’acquitter de ses nobles fonctions dans le cadre des opérations de maintien de la paix à travers le monde, réaffirmant son engagement au profit des valeurs de paix, de sécurité et de solidarité dans le monde.

À cet égard, les contingents militaires marocains continuent de s’acquitter de leurs tâches dans le cadre de ces opérations en République démocratique du Congo et en Centrafrique, outre les efforts sans cesse consentis par le personnel de l’hôpital militaire marocain de campagne du camp Zaatari en Jordanie au profit des réfugiés syriens, et de l’hôpital militaire médico-chirurgical de campagne déployé à Beyrouth au profit des victimes de l’explosion du port de Beyrouth le 4 juillet 2020.

Opérationnel depuis le 10 août 2020, l’hôpital médico-chirurgical de campagne marocain à Beyrouth a été composé de 150 militaires, dont 45 personnels médicaux de diverses spécialités (réanimateurs, chirurgiens, traumatologues, ORL, ophtalmologues, neurochirurgiens, pédiatres, pharmacien), des infirmiers spécialisés et des éléments de soutien.

Tout au long de son déploiement, cet hôpital de campagne multidisciplinaire a assuré 23.167 consultations médicales au profit des blessés de la population libanaise. L’hôpital militaire a également effectué avec succès 431 interventions chirurgicales et 6.433 examens complémentaires, notamment en biologie, radiologie, et échographie. Durant son déploiement 469 hospitalisations et 4 accouchements ont été enregistrés.

Ainsi, les FAR continuent de consolider leur nom, à travers les sacrifices qu’elles consentent et les actes louables qu’elles accomplissent au service de la nation, des citoyens et de l’humanité en général. Son nom est gravé dans la mémoire du peuple marocain, qui commémore fièrement le 65e anniversaire de la naissance de cette vaillante institution, devenue un symbole de souveraineté nationale, un bouclier pour la nation et sa fierté.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page