92.700 Marocains ont acquis la nationalité d’un État membre de l’UE

Les ressortissants marocains étaient les principaux récipiendaires de la nationalité d’un Etat membre de l’UE en 2014, avec un total de 92.700 personnes, indique l’Office statistique de l’Union européenne (Eurostat).

Environ 88 % de ces récipiendaires ont obtenu la nationalité espagnole, italienne ou française, selon des données publiées lundi par l’Organe européen.
En 2014, les ressortissants marocains étaient les principaux bénéficiaires de la nationalité belge (12,9 % du total des nationalités octroyées par ce pays), espagnole (16,9%), française (17,1%), italienne (22,3%) et néerlandaise (13,1%).

D’après Eurostat, quelque 890.000 personnes ont acquis la nationalité d’un État membre de l’UE en 2014, un chiffre en baisse par rapport à 2013 (où il s’établissait à 981.000). Parmi les personnes ayant obtenu la nationalité d’un État membre de l’UE en 2014, 89 pc n’étaient initialement pas ressortissants de l’UE.

En 2014, les ressortissants marocains étaient suivis par les Albanais (41.000 personnes, dont 96 pc ont obtenu la nationalité grecque ou italienne), les Turcs (37.500 personnes, dont 60 % ont obtenu la nationalité allemande) et les Indiens (35.300 personnes, dont près des deux-tiers ont obtenu la nationalité britannique).
Depuis 2009, plus de 5 millions de personnes au total se sont vu octroyer la nationalité d’un État membre de l’UE.