A Abou Dhabi, les voitures défilent au drive-in de dépistage du coronavirus

Abou Dhabi

Un centre public de dépistage du nouveau coronavirus en drive-in voit depuis quelques jours défiler les voitures à Abou Dhabi, de nombreux habitants souhaitant passer un test, payant dans la plupart des cas, pour être rassuré.

L’infrastructure – rare au Moyen-Orient mais similaire à d’autres dans de nombreux pays comme la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Irlande ou encore l’Afrique du Sud – accueille quelque 600 personnes douze heures par jour.

Si pour les femmes enceintes, les personnes âgées et celles présentant des symptômes de la maladie de Covid-19 la prise en charge est gratuite, le test coûte 370 dirhams (environ 93 euros) pour les autres.

Une infirmière s’approche du véhicule, prend la température du passager et effectue un prélèvement nasal: en cinq minutes la procédure est bouclée mais cela n’empêche pas les files de voitures à la carrosserie brillante de s’étirer devant le centre.

C’est plus sûr que d’aller à l’hôpital, (un lieu) qui fait peur ces derniers temps, particulièrement aux enfants“, explique Mohammed Abdallah al-Thahnani, qui a emmené sa famille se faire dépister après avoir passé 14 jours en quarantaine à la suite de leur retour de l’étranger.


Nous sommes venus pour être rassurés avant d’aller voir le reste de notre famille“, explique cet Emirati, père de deux enfants. D’ici deux jours, il recevra ses résultats par SMS.

Pour Abdallah, 30 ans, cette procédure est “plus confortable” que d’aller à l’hôpital. “Je suis (…) dans ma voiture, avec l’air conditionné et je n’ai rien senti à part un petit coup dans mon nez”, affirme-t-il à l’AFP.

A ce jour, les Emirats arabes unis ont officiellement recensé plus de 1.000 cas de nouveau coronavirus, dont 96 sont guéris, et huit décès.

Les autorités ont annoncé le déploiement de plusieurs centres de dépistage à travers les sept émirats que compte la fédération.


Avec AFP