A la traîne dans les sondages, Trump remplace son directeur de campagne

sondage

Le président américain Donald Trump a procédé au remplacement de son directeur de campagne moins de quatre mois avant les élections de novembre, alors que les sondages le donnent à la trîne derrière l’ancien vice-président Joe Biden, son rival démocrate présumé.

Bill Stepien, un assistant de longue date, a été désigné directeur de campagne pour succéder à Brad Parscale, qui restera conseiller principal en charge des stratégies numériques et de données, a déclaré M. Trump dans un communiqué publié mercredi sur Facebook et Twitter.

“Les deux ont été fortement impliqués dans notre victoire historique de 2016, et j’ai hâte d’avoir ensemble une deuxième victoire très importante”, a déclaré M. Trump à propos de MM. Stepien et Parscale.

M. Stepien, ancien directeur politique de la Maison Blanche qui, en 2016, était directeur national de la campagne Trump, avait été promu directeur adjoint de campagne fin mai.

Après avoir fait appel à de nouveaux conseillers à sa campagne, M. Trump apporte avec cette nomination le premier changement majeur à la direction en charge de lui baliser le terrain à un second mandat depuis février 2018, date de la nomination de M. Parscale dans ce qui est désormais son ex-rôle.


En 2016, M. Trump a eu trois directeurs de campagne au cours de 18 mois. Corey Lewandowski a été remplacé en juin 2016 par Paul Manafort, qui a été remplacé plus tard cet été-là par Steve Bannon et Kellyanne Conway. Seule Mme Conway travaille encore dans l’équipe de M. Trump.