ban600

A l’Assemblée générale, Antonio Guterres entend défendre le multilatéralisme

A l’Assemblée générale, Antonio Guterres entend défendre le multilatéralisme

Le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, a insisté, jeudi, sur le fait que dans un contexte où le multilatéralisme est attaqué de toutes parts, il utiliserait les rencontres prévues la semaine prochaine lors de l’Assemblée générale pour réclamer un engagement renouvelé des Etats membres envers un ordre mondial fondé sur des règles et envers l’ONU, "le forum mondial indispensable pour la coopération internationale".

Lors d’une conférence de presse à la veille du débat général de la 73è session de l’Assemblée générale des Nations-Unies, auquel participeront des dizaines de chefs d’Etat et de gouvernement, le chef de l’ONU a aussi dit qu’il allait présenter une nouvelle stratégie à destination de la jeunesse et une stratégie pour mobiliser le financement permettant de réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Guterres a également mis l’accent sur une réunion prévue la semaine prochaine qui sera consacrée au renforcement du maintien de la paix des Nations-Unies face aux menaces accrues auxquelles sont confrontés les Casques bleus.

→ Lire aussi : Climat : l’ONU appelle à s’inspirer du succès des efforts de protection de la couche d’ozone

De même, il a plaidé une nouvelle fois pour le retour à la paix en Syrie et au Yémen, saluant l'accord conclu il y a trois jours entre le Président turc Recep Tayeb Erdogan et le Président russe Valdimir Poutine pour créer une zone tampon démilitarisée dans la région d'Idlib, en Syrie.

"S'il est correctement mis en œuvre, il pourrait sauver d’une catastrophe 3 millions de civils, dont 1 million d'enfants", a dit Guterres, qui a appelé toutes les parties à mettre en œuvre cet accord.

S’agissant du Yémen, le Secrétaire général a noté les difficultés rencontrées par son Envoyé spécial pour créer les conditions d'un dialogue et d'un processus politique. « J'appelle toutes les parties à s'impliquer sérieusement, et j'appelle leurs partisans à éviter les mesures qui alimentent les combats », a-t-il conclu.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :