Aawatif Hayar, deuxième présidente d’université dans l’histoire du Maroc

Aawatif Hayar, deuxième présidente d’université dans l’histoire du Maroc

Par Saad Bouzrou

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat sous la présidence du Chef du Gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a approuvé des propositions de nominations à de hautes fonctions. Parmi les cinq hauts responsables fraîchement nommés, on trouve Aawatef Hayar, qui a été désignée à la tête de l’Université Hassan II de Casablanca.

Une femme, Aawatef Hayar, est la deuxième dans l’histoire du Maroc à être nommée au poste très convoité et majoritairement masculin de présidente d’université, après Rahma Bourqia, qui fut nommée à la tête de l’université de Mohammedia en 2002.

→Lire aussi : Ces femmes qu’on ne doit pas oublier…

Docteure en traitement du signal et télécommunications de l’Institut national polytechnique de Toulouse, elle est aussi la première Marocaine à obtenir le diplôme Agrégation Génie électrique de l’École normale supérieure Cachan en 1992.

Cette récente nomination illustre l’engagement de Hayar envers une formation pionnière sur les systèmes de télécommunications cognitifs et verts, les villes intelligentes et les TIC, dans le but d’assurer un enseignement de pointe et encourager des méthodes pédagogiques innovantes.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :