Abdelhadi Lahouij: “le Maroc, est capable de jouer un rôle d’avant-garde dans la résolution de la crise libyenne, grâce au leadership de SM le Roi”

Abdelhadi Lahouij

L’Emissaire du Président du Parlement libyen, M. Abdelhadi Lahouij, a déclaré, vendredi à Rabat, que “nous sommes convaincus que le Maroc, grâce au leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, est capable de jouer un rôle d’avant-garde dans la résolution de la crise libyenne”.

M. Lahouij, qui a remis à M. Nasser Bourita, Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine, et des Marocains Résidant à l’Etranger, un message à Sa Majesté le Roi du Président du Parlement libyen, Aquila Saleh, a tenu à souligner, lors d’un point de presse conjoint avec le Ministre, que “nous avons l’intention de persévérer sur la voie du dialogue”, et à saluer “le soutien, la clairvoyance et le leadership, de Sa Majesté le Roi, sur les plans régional, africain et international”.

Le Maroc, frère, a-t-il dit, est capable de jouer un rôle d’avant-garde dans la résolution de la crise libyenne”, notant que son entretien avec le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine, et des Marocains Résidant à l’Etranger, s’inscrit dans le cadre des efforts visant à trouver une solution durable, ce qui est en soi un message à la communauté internationale selon lequel “nous sommes des partisans de la paix et du dialogue et nous tendons notre main à tous ceux qui sont mus par les mêmes motivations afin de mettre fin au chaos, dans un cadre de concorde nationale, adossé à une distribution équitable des richesses”.

M. Abdelhadi Lahouij a rappelé que le Maroc “se prévaut d’une vaste expérience en matière de réconciliation à travers l’Instance Equité et Réconciliation, qui a permis de solder le passif des  violations passées des droits de l’Homme”, une expérience dont son pays veut s’inspirer, ajoutant, dans ce cadre, que l’entretien qu’il avait eu avec M. Nasser Bourita avait notamment porté sur la création d’un forum économique maroco-libyen.

Le Maroc, qui se prévaut aussi d’une expérience tout aussi vaste en matière de résolution des crises, n’a d’autre intérêt que la sécurité et la stabilité de la Libye”, a rappelé M. Abdelhadi,  Lahouij, se disant croire profondément “en la prééminence de l’espace maghrébin pour la résolution de la crise libyenne”.


C’est dans ce sens que je parle toujours de l’approche marocaine et africaine pour la résolution de la crise libyenne”, a conclu M. Abdelhadi Lahouij.