Accord de coopération entre la MAP et l’agence d’information russe SPUTNIK

Un accord de coopération a été signé, lundi à Rabat, entre l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP) et l’agence d’information russe SPUTNIK.

Signé par le Directeur Général de la MAP, M. Khalil Hachimi Idrissi et le Chef du Centre des projets internationaux à SPUTNIK, M. Vasily Vladimirovich Pushkov, cet accord vise à établir des relations professionnelles et contribuer à une coopération fructueuse entre les deux agences sur le territoire de la Fédération de Russie et du Royaume du Maroc.

Les deux Parties souhaitent, par la même, développer une collaboration bilatérale dans le domaine de l’information afin de renforcer la coopération mutuelle entre les deux pays et envisagent de mettre en œuvre des projets visant à développer l’espace médiatique, à favoriser une couverture objective et professionnelle par les médias des événements culturels, sociaux, économiques, sportifs et politiques, et à renforcer les flux d’information, la compréhension mutuelle et le rapprochement des peuples marocain et russe.

Aux termes de cet accord, chacune des deux agences octroie à sa consœur le droit d’exploiter ses fils d’information en langue arabe et française dans leurs services respectifs.


→ Lire aussi : African Digital Media Awards 2018: la MAP primée à Johannesburg

Les Parties conviennent aussi d’organiser des événements médiatiques sur accord mutuel.

“Il s’agit non seulement d’un grand pas vers une coopération raffermie entre les deux agences, mais d’une nouvelle ère de la coopération médiatique entre la Russie et le Maroc”, s’est félicité à cette occasion M. Vladimirovich Pushkov, notant que les deux parties “ont beaucoup à s’offrir” d’autant plus qu’elles diffusent de l’information en plusieurs langues.


Il a, en outre, relevé un “grand intérêt” pour davantage de coopération entre les deux institutions, souhaitant que les informations échangées avec la partie russe soient bénéfiques et d’intérêt pour l’audience marocaine.

M. Vladimirovich Pushkov a également jugé nécessaire de cueillir l’information de la source et non pas à travers une tierce partie, se disant heureux de se fier aux produits de la MAP pour que l’audience de l’agence SPUTNIK dispose d’une “perception renforcée” du Maroc et des évènements qui s’y produisent.