Accord de paix entre les autorités soudanaises et des mouvements armés

paix

Le gouvernement soudanais et des chefs de mouvements armés ont signé, samedi à Juba, la capitale du Soudan du Sud, un accord de paix, en présence des diplomates tchadiens, qataris, égyptiens, de l’Union africaine et des Nations unies.

“Nous avons conclu aujourd’hui un accord de paix. Nous sommes heureux. Nous avons accompli notre mission”, a indiqué peu avant la signature le Sud-Soudanais Tutkew Gatluak, un des médiateurs.

Cet accord qui doit mettre fin à 17 ans d’une guerre meurtrière, est composé de huit protocoles: propriété foncière, justice transitionnelle, réparations et compensations, développement du secteur nomade et pastoral, partage des richesses, partage du pouvoir et retour des réfugiés et déplacés.

Il stipule également le démantèlement à terme des groupes armés et l’intégration des combattants dans l’armée, qui devra être représentative de toutes les composantes de la société.

Les autorités soudanaises ont fait de la paix avec les rebelles leur priorité.


( Avec MAP )