A LA UNEMonde

Accord post-Brexit: les négociations s’intensifient pour sortir du blocage

Des négociations intensives se poursuivent lundi à Bruxelles entre les délégations européenne et britannique pour tenter de sortir du blocage et parvenir à un accord post-Brexit définissant les modalités du partenariat futur entre le Royaume-Uni et l’Union européenne (UE).

A trois semaines de la fin période de transition post-Brexit (31 décembre), Londres et Bruxelles butent toujours sur des divergences significatives pour parvenir à un accord notamment dans le domaine commercial.

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, ont salué samedi, à l’issue d’un entretien téléphonique, “les progrès accomplis dans de nombreux domaines”, relevant, toutefois, que des divergences importantes demeurent sur trois questions cruciales: les conditions de concurrence équitables, la gouvernance et la pêche.

Les deux parties ont affirmé “qu’aucun accord n’était possible si ces problèmes n’étaient pas résolus”.

“Tout en reconnaissant la gravité de ces divergences, nous sommes tombés d’accord pour dire qu’un effort supplémentaire devait être entrepris par nos équipes de négociation afin d’évaluer si elles pouvaient être surmontées”, ont-ils souligné.

Boris Johnson et Ursula von der Leyen tireront dans la soirée le bilan de ces deux jours supplémentaires de discussions entamées dimanche, dans l’espoir de surmonter les divergences entre Européens et britanniques, alors que le temps presse pour obtenir un accord post-Brexit.

En cas de rupture brutale, les échanges entre l’UE et le Royaume-Uni seraient régis par les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), érigeant de nouvelles barrières commerciales et causant d’importants coûts pour les entreprises importatrices des deux côtés et des retards aux frontières.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page