Accord sur une transition politique de trois ans au Soudan

Accord sur une transition politique de trois ans au Soudan

Le Conseil militaire transitoire au Soudan et les représentants des forces de la "Liberté et du changement" ont convenu d'une transition politique de trois ans, ainsi que de l'ensemble des prérogatives du Conseil souverain, du Conseil des ministres et du conseil législatif.

Les deux parties se sont mis d’accord sur une période de transition de trois ans dont les premiers six mois seront consacrés à la signature de conventions de paix et à mettre fin à la guerre dans tout le pays, a affirmé mercredi en conférence de presse Yasser Al-Atta, membre du Conseil militaire et Lieutenant-général.

→ Lire aussi : Contestations au Soudan : Six morts à Khartoum

L'accord porte également sur le nombre des représentants du Conseil législatif qui sera de 300 membres dont 67% des sièges réservés aux "Forces de la Déclaration de la Liberté et du Changement" et 33% aux autres forces non signataires de cette déclaration, et ce en concertation avec le Conseil souverain et les "Forces de la Déclaration de la Liberté et du Changement", a-t-il précisé à l'issue d'une réunion entre les deux parties.

Il a indiqué également que le Conseil militaire et les forces de la "Liberté et du Changement" se sont engagés à conclure l'accord d'une manière pacifique en moins de 24 heures afin que la peuple soudanais puisse célébrer l'aboutissement de sa révolution pacifique.

Le Soudan traverse une période de changement après la destitution, le 11 avril, d'Omar Al-Bachir par l'armée soudanaise suite à des protestations populaires continues depuis fin 2018.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :