A LA UNEMonde

Accord UE-USA pour la levée des droits de douane sur l’acier et l’aluminium

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président américain Joe Biden sont convenus, en marge du sommet du G20 à Rome, de suspendre les droits de douane sur les importations européennes d’acier et d’aluminium, indique, dimanche, un communiqué de la Commission européenne.

Cet accord met fin à un différend commercial entre Bruxelles et Washington, après l’imposition par l’administration Trump, en juin 2018, de droits de douane additionnels de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium de plusieurs régions du monde, dont l’Union européenne.

« Nous avons franchi une nouvelle étape fondamentale dans le partenariat renouvelé entre l’Union européenne et les États-Unis », s’est réjouie Mme von der Leyen, citée dans le communiqué.

L’accord, a-t-elle relevé, « va lever une grande partie des obstacles actuels aux échanges ». « Nos échanges transatlantiques d’acier et d’aluminium pourront ainsi revenir à leurs niveaux d’avant la mise en place de ces droits de douane », a ajouté la présidente de l’exécutif européen.

→Lire aussi : Dumping: Washington impose près de 2 milliards $ de tarifs sur l’aluminium de 18 pays

Et de relever que la Commission européenne va proposer de suspendre également les droits de douane instaurés sur des produits en provenance des Etats-Unis.

Par ailleurs, Bruxelles et Washington ont annoncé qu’ils vont commencer à travailler à un nouvel accord mondial sur la sidérurgie durable, selon le communiqué.

« C’est une première mondiale dans les efforts tendant à décarboner la production et le commerce mondiaux de l’acier. La lutte contre le changement climatique a fait un grand pas en avant. Cet accord est ouvert à tous nos partenaires qui partagent notre ambition », a souligné la présidente de la Commission européenne.

« La sidérurgie est l’un des plus gros émetteurs d’émissions carbonées à l’échelle planétaire. Pour rendre le commerce et la consommation d’acier durables, nous devons remédier à la forte intensité en carbone de cette industrie. Nous devons aussi remédier au problème des surcapacités », a-t-elle expliqué.

Avec cette nouvelle initiative mondiale, a-t-elle ajouté, « nous disposerons d’un nouvel outil puissant dans notre quête de durabilité », qui « nous permettra des avancées majeures vers la neutralité climatique ».

Avec Map

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page