Accusé de l’enlèvement d’un journaliste américain, un Afghan transféré aux Etats-unis

Le journaliste David Rohde, New York Times

Un Afghan accusé d’avoir enlevé un journaliste américain et deux civils afghans en 2008, a été arrêté et transféré d’Ukraine vers les Etats-Unis pour y être jugé, ont annoncé mercredi les autorités américaines.

Le ravisseur de 44 ans “a organisé l’enlèvement sous la menace d’une arme d’un journaliste américain et de deux autres hommes et les a maintenus captifs pendant sept mois”, a indiqué dans un communiqué la procureure en charge du dossier, Audrey Strauss.

Le journaliste du New York Times David Rohde avait été enlevé en novembre 2008 en Afghanistan avec un traducteur et un chauffeur et avait réussi à échapper à ses ravisseurs en juin 2009.

“Les journalistes risquent leur vie pour nous informer sur les zones de conflit et, peu importe le temps écoulé, nous restons déterminés à retrouver ceux qui les visent, ainsi que les autres Américains”, a commenté le ministre adjoint de la Justice, John Demers, cité dans le communiqué.

Avec MAP