« AD Talks », édition spéciale en ligne de la conférence internationale Atlantic Dialogues, du 3 novembre au 22 décembre

Atlantic Dialogues

Le Policy Center for the New South organise une édition virtuelle de sa conférence annuelle “Atlantic Dialogues”, sur le thème de « La crise Covid-19 vue depuis l’Atlantique Sud ».

 Les sessions plénières de la conférence de haut niveau seront cette année déclinées sous forme de 15 wébinaires, programmés entre les 3 novembre et 22 décembre 2020, accessibles en ligne sur les pages Facebook, YouTube et Atlantic Dialogues du Policy Center.

Ce choix est dicté par la crise Covid-19, qui restreint les déplacements et regroupements, mais place aussi l’Atlantique Sud face à de nouveaux défis, multiformes. La discussion d’ouverture portera le 3 novembre sur un « passage en revue de la pandémie au Nord et au Sud », en français, en présence de l’ancienne Premier ministre du Sénégal Aminata Touré et l’ancien ministre français des Affaires étrangères Hubert Védrine, sous la modération de Mvemba Dizolele, professeurs d’études africaines à l’Université John Hopkins. Il sera question de la redéfinition des rapports Nord-Sud induite par la pandémie, de la fin ou non de la domination du modèle occidental, de la rivalité sino-américaine et de la crise du multilatéralisme.

Les 14 autres sessions des AD Talks, en anglais pour la plupart et programmées tout au long des mois de novembre et décembre, traiteront de thèmes liés au même sujet, sous des angles aussi variés « la géographie du mécontentement dans le Sud global », « les capacités sanitaires comme nouvel instrument de pouvoir », ou encore « la santé publique, nouveau champ d’action pour les organisations et alliances militaires ».

Les discussions iront de la politique à l’économie, en s’interrogeant notamment sur « l’Etat providence dans le grand Sud : le retour d’un grand absent » (en français), « les pandémies, sauver l’économie ou des vies ? » et « l’âge de la désinformation », entre autres, avant une discussion de clôture avec d’anciens présidents latino-américains.


Experts et personnalités de haut niveau, du Sud comme du Nord

Parmi les experts de haut niveau présents figurent nombre de personnalités fidèles à la communauté des Atlantic Dialogues, issues de tout le bassin Atlantique comme de différents secteurs et générations, comme le veut l’esprit de la conférence. Ana Palacio, ancienne ministre espagnole des Affaires étrangères, se trouve parmi les anciens responsables politiques aux côtés de son homologue égyptien Amre Moussa, ancien secrétaire général de la Ligue arabe ou Anabel Gonzalez, ancienne ministre du Commerce extérieur du Costa Rica.

Les univers du renseignement et de l’armée seront représentés, avec John Sawers, ancien chef du MI6 britannique, Gabriele Cascone, chef de la section contre-terroriste de l’OTAN et le général américain Barre Seguin, mentor senior de l’OTAN. La recherche et les think tanks figurent également au premier plan, avec Pascal Boniface de l’IRIS, Paolo Magri de l’ISPI et Zhou Yuyuan, des Instituts de Shanghai pour les études internationales (SIIS), entre autres nombreux experts. Décideurs économiques et figures de la société civile seront aussi présents, de même que d’anciens jeunes leaders ayant suivi le programme Atlantic Dialogues Emerging Leaders (ADEL), et nombre de journalistes chevronnés assurant des rôles de modérateurs, parmi lesquels Kimberly Dozier (Time, CNN), Sarah Glover (NBC) et Alan Kasujja (BBC News), pour ne citer qu’eux.

Proposer de nouvelles grilles de lecture


Depuis son lancement en 2012, la Conférence Atlantic Dialogues cherche à désenclaver l’Atlantique Sud dans le débat géopolitique global. L’approche consiste à aborder avec franchise et sans complexe les vraies questions sur la base des faits et des chiffres, et non des seules perceptions.

Au-delà du constat, les Dialogues atlantiques visent à promouvoir un discours sans complaisance et à esquisser des solutions novatrices, en confrontant les points de vue des décideurs politiques et économiques, des universitaires, analystes et observateurs du Nord comme du Sud dans un esprit d’ouverture, de transparence et d’enrichissement réciproque.

Le rapport “Atlantic Currents”, qui anticipe chaque année sur les réflexions engagées dans la conférence, sera présenté durant les AD Talks et portera sur « La crise Covid vue du Sud ». Cet ouvrage collectif sera signé par des chercheurs du Nord comme du Sud, parmi lesquels nombre de Senior Fellows du Policy Center, avec des focus sur la « coopération Sud-Sud », « la diplomatie de la maladie en Afrique », ou encore l’expérience mexicaine du confinement.

Les thèmes des éditions précédentes d’Atlantic Dialogues

2012 – Changer les cartes mentales, redécouvrir l’Atlantique.

2013 – Sociétés atlantiques – croissance, changement et adaptation.

2014 – La nouvelle équation atlantique : convergence, coopération et partenariats.

2015 – Evaluer les risques globaux.

2016 – Changer les cartes mentales: stratégies pour un Atlantique en transition.

2017 – L’Afrique dans l’Atlantique : le temps de l’action

2018 – Dynamiques atlantiques : surmonter les points de rupture

2019 – Le Sud en période de tourmente

 

A propos du Policy Center for the New South

Lancé en 2014 à Rabat avec plus de 40 chercheurs associés du Sud comme du Nord, le Policy Center for the New South offre une perspective du Sud sur les enjeux des pays en développement. Il vise à faciliter les décisions stratégiques et les politiques publiques relevant de ses principaux programmes : Afrique ; géopolitique et relations internationales ; économie et développement social ; agriculture, environnement et sécurité alimentaire ; et matières premières et finance.