Adama Barrow investi président de la Gambie à Dakar

M. Adama Barrow a prêté serment en tant que nouveau président gambien, lors d’une cérémonie officielle organisée jeudi après-midi à l’ambassade de Gambie au Sénégal.

Le mandat du président sortant Yahya Jammeh a expiré mercredi à minuit.

M. Barrow, qui devient ainsi le troisième chef de l’Etat de son pays, après Dawda Jawara (1970-1994) et Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 1994, a prêté serment devant le président de l’Ordre des avocats gambien Sheriff Tambadou, en présence notamment, de nombreux responsables d’organisations internationales et régionales.

Il s’agit d’une “occasion historique. C’est un jour qu’aucun Gambien n’oubliera jamais”, a-t-il dit, ajoutant que “le drapeau gambien flottera maintenant haut”.


En outre, il a ordonné “au chef d’état-major et aux officiers supérieurs » de lui « montrer leur loyauté en tant que commandant en chef”.

Adama Barrow, 51 ans, a appelé à l’union, au rassemblement et au travail, en promettant de gouverner en pensant à tous les Gambiens, pas seulement à ceux qui ont voté pour lui.

Il a remercié les pays et institutions qui se sont investis pour la résolution de la crise en Gambie, née de la contestation de sa victoire par Yahya Jammeh, arrivé au pouvoir en 1994.

Candidat de la coalition de sept partis d’opposition, Barrow a été déclaré vainqueur de la présidentielle du 1er décembre dernier par la Commission électorale indépendante. Il est crédité de 263.515 voix contre 212.099 pour Yahya Jammeh, le président sortant, et 102. 969 pour le troisième candidat Kandeh Mamma. Adama Barrow a remporté 45,54 pc des suffrages, selon des résultats officiels.


Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 1994, a rejeté ces résultats qu’il avait pourtant acceptés.

Etaient présents à cette cérémonie, le Premier ministre sénégalais Mahammad Boun Abdallah Dionne, le ministre sénégalais des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye, le président de la Commission de la Cédéao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), Marcel Alain de Souza, l’envoyé spécial de l’ONU en Afrique de l’Ouest Mohamed Ibn Chambas.

Le doyen du corps diplomatique arabe au Sénégal, l’ambassadeur du Maroc à Dakar, M. Taleb Barrada, était également parmi les personnalités présentes, le Royaume entretenant des liens d’amitié solides avec la Gambie, outre l’ambassadeur de l’Algérie, dont le pays préside le conseil de la paix et de la sécurité de l’Union africaine et de l’Egypte, qui est membre du conseil de sécurité, aux côtés d’autres membres du corps diplomatique accrédité dans la capitale sénégalaise.