ADM dément les récentes informations au sujet de la suppression des cartes d’abonnement

ADM

La société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) a démenti, lundi, certaines informations “erronées” au sujet de la suppression des cartes d’abonnement tout en apportant quelques éléments d’éclairages à ce propos.

“Il n’y a aucune de paiement dédiée au professionnels” et “lesdites cartes professionnelles n’existent pas et n’ont jamais existé”, indique ADM dans un communiqué, ajoutant que “les seules cartes d’abonnement valables sur l’ensemble du réseau sont les cartes d’abonnement standard destinées à tous les usagers des autoroutes sans distinction et que les avantages de ces cartes n’ont connu aucun changement”.

En outre, les cartes d’abonnement n’ont jamais été supprimées et elles sont toujours acceptées sur les voies de péage, relève-t-on de même source.

Par ailleurs, ADM tient à apporter quelques éléments d’éclairage sur la difficulté de sa situation économique actuelle et que malgré cela aucune décision de ce genre n’a été prise jusqu’à présent, poursuit le communiqué, précisant notamment qu’ADM a fait face à une baisse du trafic de près de 85% et donc de ses recettes et doit honorer sa dette le montant global se chiffrant à près de 40 milliards de dirhams.

Elle doit également, selon la même source, préserver l’ensemble de son écosystème (les entreprises du BTP et de Service) sachant qu’elle a procédé à une rationalisation de son budget pour le limiter aux dépenses essentielles.


Dans ce contexte, “ADM reste concentrée sur ces sujets essentiels et travaille en parfaite coordination avec le ministère de l’Economie et des Finances et de la Réforme de l’Administration et le Ministère de l’Équipement du Transport de la Logistique et de l’Eau dans le but de trouver les solutions adéquates à l’impact de cette crise”, fait savoir le communiqué.

Et de conclure qu’au vu du contexte que traverse notre pays, ADM reste et restera mobilisée sur ses objectifs de survie et ne souhaite pas prendre part à des polémiques infondées.