Affluence massive de migrants clandestins algériens sur les côtes espagnoles

migrants

Les côtes espagnoles, plus particulièrement celles de Murcie, Almeria et Alicante, connaissent ces derniers jours une affluence massive de migrants clandestins algériens venus à bord d’embarcations pneumatiques.

L’arrivée de migrants algériens a pris dernièrement une dimension alarmante avec une hausse spectaculaire du nombre de clandestins ayant regagné l’Espagne par voie maritime de manière illégale.

Selon la délégation du gouvernement régional de Murcie, 132 clandestins algériens ont été interceptés le week-end dernier sur les côtes de Carthagène à bord de six embarcations pneumatiques.

Un autre groupe de 184 migrants clandestins de nationalité algérienne a été intercepté la semaine dernière au large de Carthagène par la Garde civile et des services de secours.

Toutes les personnes interceptées ont été placées en isolement et soumises à des tests PCR pour dépister le nouveau coronavirus.


Fin juillet dernier, pas moins de 497 migrants clandestins algériens, dont des femmes, des mineurs et des bébés, ont été interceptés sur les côtes espagnoles en trois jours à bord d’une quarantaine d’embarcations pneumatiques.

Les autorités locales de Murcie et d’Alicante ne cessent de réitérer leur préoccupation face à la recrudescence alarmante du nombre de migrants clandestins provenant de l’Algérie depuis le début de l’été.