A LA UNESociété

Afghanistan: 10 millions d’enfants ont besoin d’assistance, selon l’UNICEF

Près de 10 millions d’enfants afghans ont besoin d’une aide humanitaire pour survivre, a prévenu lundi la Directrice exécutive du Fonds de l’ONU pour l’enfance (UNICEF), Henrietta Fore, qui a réitéré l’engagement de l’agence onusienne à maintenir sa présence en Afghanistan.

« Aujourd’hui, quelque 10 millions d’enfants à travers l’Afghanistan ont besoin d’une aide humanitaire pour survivre. Au cours de cette année, environ un million d’enfants souffriront de malnutrition aiguë sévère et pourraient mourir sans traitement« , a-t-elle déploré dans un communiqué. Elle a estimé que 4,2 millions d’enfants ne sont pas scolarisés, dont plus de 2,2 millions de filles. Depuis janvier, l’ONU a recensé plus de 2.000 violations graves des droits de l’enfant. Environ 435.000 enfants et femmes sont déplacés à l’intérieur du pays.

Selon elle, « c’est la triste réalité à laquelle sont confrontés les enfants afghans et elle le reste, quels que soient les développements politiques en cours et les changements de gouvernement« .

→ Lire aussi : Liban: L’UNICEF sonne l’alarme sur un possible effondrement du réseau d’approvisionnement en eau

L’UNICEF estime que des millions de personnes continueront d’avoir besoin de services essentiels, notamment en matière de santé, de campagnes de vaccination contre la polio et la rougeole, de nutrition, de protection, d’abris, d’eau et d’assainissement.

« En ce moment, l’UNICEF intensifie ses programmes de secours pour les enfants et les femmes, notamment en fournissant des services de santé, de nutrition et d’eau aux familles déplacées« , a dit Mme Fore ajoutant que le Fonds espérait « étendre ces opérations à des zones qui ne pouvaient pas être atteintes auparavant en raison de l’insécurité« .

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’UNICEF viennent de lancer un appel à l’aide pour acheminer des fournitures sanitaires essentielles en Afghanistan face au blocage de l’aéroport de Kaboul. Le conflit, les déplacements, la sécheresse et la pandémie de Covid-19 contribuent à une situation complexe et désespérée en Afghanistan, soulignent les Nations Unies.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page