A LA UNE

Afghanistan: Huit usines d’héroïne détruites dans des raids américains et afghans

 Des frappes aériennes menées conjointement par les forces américaines et afghanes ont détruit dimanche des usines d’héroïne, contrôlées par les talibans en Afghanistan, ont annoncé lundi des sources militaires.

Huit usines de transformation de l’opium en héroïne ont été détruites dans le Helmand “province du pavot“, lors de ces frappes, a fait savoir le général John Nicholson, ajoutant que dans le cadre d’une “nouvelle stratégie, les raids conduits la nuit dernière vont se poursuivre pour frapper les talibans là où ça fait mal“. Cette économie souterraine rapporte environ 200 millions de dollars aux talibans et encore davantage quand l’héroïne quitte le pays et accroît sa valeur, a précisé le général Nicholson, rappelant que “les réseaux criminels qui soutiennent les talibans sont responsables de 85% de l’héroïne produite dans le monde”.

Nous avons frappé cette économie illégale, visé les laboratoires où ils transforment le pavot en héroïne, les entrepôts de stockage, les lieux où ils gardent leur argent et d’où ils commandent et contrôle le trafic“, a-t-il souligné. La présidence afghane a pour sa part déclaré dans un communiqué que “la paix et la stabilité en Afghanistan requièrent une véritable lutte contre l’économie criminelle et la production de drogue”.

Un porte-parole des talibans Qari Yosuf Ahmads a cependant moqué sur WhatsApp “l’administration fantoche qui prétend avoir détruit des centres de production dans le Helmand”, affirmant qu”il n’y a rien de vrai là-dedans, il n’y avait aucun site de production là-bas“. D’après l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), les surfaces d’opium ont augmenté de 79% cette année au Helmand.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page