A LA UNEMonde

Afghanistan: le chef de la diplomatie française et la ministre des Armées se rendent à la base aérienne d’Al-Dhafra aux EAU

Le Chef de la diplomatie française Jean Yves Le Drian et la ministre des Armées Florence Parly, se rendent lundi à la base aérienne d’Al-Dhafra aux Émirats arabes unis, d’où sont menées les opérations d’évacuation depuis Kaboul de ressortissants français, européens et de réfugiés afghans.

Sur place, « ils rencontreront les diplomates, les militaires, les policiers et l’ensemble des personnels qui concourent, dans des conditions extrêmement difficiles, au déroulement des opérations d’évacuation depuis Kaboul« , indiquent leur deux ministères dans un communiqué.

Depuis son lancement le 15 août, l’opération APAGAN a permis l’évacuation de près de 100 ressortissants français, près de 40 ressortissants de pays partenaires et plus d’un millier d’Afghans menacés pour avoir travaillé auprès d’institutions et ONG françaises ou en raison de leur engagement dans la société civile afghane. Ces personnes ont pu rejoindre la France via les Emirats, précisent les même sources.

Le déplacement des deux ministres sera l’occasion de « remercier les autorités émiriennes pour leur soutien dans la conduite de ces opérations d’évacuation« , indique-t-on de même source, ajoutant que « les rotations entre l’Afghanistan, les Emirats arabes unis et la France ont été facilitées par l’implantation militaire permanente française aux EAU et par les accords existant entre les deux pays« .

→ Lire aussi : Afghanistan : Les forces australiennes évacuent 300 personnes de Kaboul

« La réussite de cette opération est le témoignage concret de la qualité et du haut-niveau de coopération entre la France et les Émirats arabes unis« , se sont félicités les deux ministres qui seront reçus par le Prince héritier d’Abou Dabi, Cheikh Mohammed Ben Zayed.

« Cet entretien sera l’occasion de souligner l’excellence du partenariat stratégique entre la France et les EAU, dont le soutien émirien à l’opération française APAGAN est une illustration marquante. Il permettra également un échange de vues sur la situation en Afghanistan et les moyens de préserver la sécurité et la stabilité régionales« .

Un sixième avion, transportant 250 Français et Afghans, a atterri dimanche soir à Paris puis un septième dans la nuit de dimanche à lundi avec 250 personnes à bord. Le premier vol avait ramené 41 personnes, principalement des Français, le 17 août.

Depuis le 14 août, environ 25.100 personnes ont été évacuées d’Afghanistan à bord d’avions militaires américains et de pays alliés, selon la Maison Blanche.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page