ban600

Maroc-Afrique du Sud: Vers le renforcement de la coopération entre Casablanca-Settat et Gauteng

Maroc-Afrique du Sud: Vers le renforcement de la coopération entre Casablanca-Settat et Gauteng

Le président du Conseil de la Région Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury, s'est entretenu, mercredi à Marrakech, avec le Premier ministre de la province sud-africaine de Gauteng, David Makhura, des moyens de renforcer la coopération entre les deux régions.

Dans une déclaration à la MAP à l'issue de cette rencontre, organisée dans le cadre du 8è sommet Africités, Bakkoury a indiqué que les discussions ont porté sur les moyens de renforcer la coopération avec la province de Gauteng, qui est la plus grande et la plus importante région d'Afrique du Sud, tout aussi au niveau économique qu'en termes de démographie.

La coopération avec Gauteng, qui, comme Casablanca-Settat, est une région qui contribue à plus de 30 pc au PIB national, s'inscrit dans le cadre de la consolidation de la coopération décentralisée destinée à consolider l'ouverture réussie du Maroc sur son continent africain, a-t-il affirmé.

Ces liens entre les deux régions vont être raffermis et institutionnalisés dans l'avenir, à travers la signature d'accords de coopération qui porteraient notamment sur l'échange d'expériences entre les acteurs territoriaux, de l'industrie, du tourisme, de l'enseignement et d'autres domaines d'intérêt commun, au service du développement des deux régions et de la consolidation des relations entre les deux pays de manière générale, a ajouté Bakkoury.

→ Lire aussi : Africités 2018 : Les élus locaux se mobilisent pour la nouvelle Afrique

De son côté, David Makhura, qui dirige la plus grande province sud-africaine abritant la capitale économique Johannesburg et politique Pretoria, a souligné l'importance des régions de Casablanca-Settat et Gauteng, qui contribuent significativement, non pas seulement à la croissance des économies de leurs pays respectifs mais également à celles de leurs régions, en l’occurrence l'Afrique du Nord et l'Afrique du sud, estimant que "plus étroitement les deux régions collaborent plus ce sera bénéfique pour une large partie du continent africain".

"Nous avons beaucoup à apprendre de la région de Casablanca-Settat, notamment dans les secteurs d'investissement en matière énergétique et touristique", a-t-il relevé, soulignant l'importance pour les pays africains de travailler de concert en faveur des intérêts de l'Afrique et de la réussite de l'agenda 2063 de l'Union africaine.

"Les défis auxquels nous sommes tous confrontés ne peuvent être relevés qu'à travers une action multilatérale commune ", a-t-il insisté.

Organisé jusqu'au 24 courant sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, le Sommet Africités réunit 5.000 participants, dont des acteurs de la vie locale du continent et partenaires issus d'autres régions du monde, des ministres en charge des collectivités locales.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :