ban600

Africités: El Ouafi partage l’expérience marocaine en matière de gestion des déchets

Africités: El Ouafi partage l’expérience marocaine en matière de gestion des déchets

La Secrétaire d'Etat chargée du développement durable, Nezha El Ouafi, mis en avant, mercredi à l'occasion du 8ème sommet "Africités" à Marrakech, l'expérience pionnière du Maroc en matière de gestion des déchets à la faveur de son expertise et de sa bonne gouvernance.

Intervenant lors d'une session sur "Les stratégies locales pour l'accès aux services de gestion des déchets pour tous", El Ouafi a souligné que les avancées réalisées par le Royaume dans ce domaine traduisent les efforts colossaux déployés pour la préservation de l'environnement et la lutte contre le dérèglement climatique.

Le Maroc est mu par une forte volonté pour mettre en oeuvre les mécanismes et les dispositions requis afin de réussir ce chantier de développement d'envergure, a relevé la Secrétaire d'Etat, notant l'engagement du Royaume à partager son expérience et à accompagner les autres pays du continent dans le cadre de la promotion d'une économie verte, durable et inclusive.

Elle a expliqué à l'assistance composée de maires, d'experts et de représentants des agences internationales spécialisées, que la politique du Maroc dans ce domaine s'appuie sur la mise en place de partenariat pour renforcer les capacités des élus dans l'optique d'assurer leur pleine adhésion au processus de gestion des déchets, un domaine qui ne revêt plus un aspect technique mais devient un chanteur économique créateur d'emplois.

Dans le cadre de cet atelier, l'adjoint maire de la ville de Yokohama au Japon, Kazumi Kobayashi, a présenté l'expérience de sa cité qui s'est fixée comme objectif de réduire de 50 pc le volume de ses déchets dans l'espace d'une décennie.

→ Lire aussi : Africités 2018 : Les élus locaux se mobilisent pour la nouvelle Afrique

Il a précisé que Yokohama a réussi à faire baisser drastiquement le volume de ses déchets pendant les cinq dernières années grâce à l'implication de la population, ce qui génère annuellement des ressources financières de l'ordre de 2 milliards de yen.

L'accent a été, par ailleurs, mis sur les stratégies locales d'accès à l'eau et à l'assainissement, dans le cadre d'un atelier qui a vu la présentation d'une série d'expériences de communes du continent africain.

Le président du Syndicat des communes du Mbam et Inoubou au Cameroun, Ninatsock Max Abraham, a parlé, dans ce cadre, des actions entreprises au niveau de ces collectivités locales pour assurer à la population un accès aux services d'eau potable et d'assainissement liquide à la faveur notamment de l'implication des habitants.

Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, le 8ème sommet, le plus grand rassemblement panafricain des villes et collectivités territoriales, se tient sous le thème "La transition vers des villes et des territoires durables: Le rôle des collectivités territoriales d'Afrique".

Le rassemblement de Marrakech, qui connait la participation de quelque 5.000 acteurs du développement local, vise notamment à mobiliser les collectivités territoriales africaines et leurs partenaires afin de réaliser un développement inclusif et durable.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :