A LA UNESociété

Afrique du Sud: Au moins 10 morts lors de pillages dans un centre commercial à Johannesburg

Au moins dix personnes ont été tuées lors de pillages dans un centre commercial à Soweto, dans le Sud-ouest de Johannesburg, ont annoncé mardi les autorités locales.

Ces derniers jours, les violences continuent de secouer l’Afrique du Sud suite à l’incarcération de l’ancien président Jacob Zuma pour outrage à la justice.

«Au moins dix personnes ont trouvé la mort dans une bousculade dans un centre commercial de la capitale économique du pays», a déclaré le Premier ministre de la province, David Makhura.

La ville de Johannesburg a fermement condamné les actes de violence en cours, les pillages et la destruction de biens et d’infrastructures. « Ces actes de violence se produisent au moment où la ville enregistre des tendances économiques positives après des mois de déclin économique en raison de la pandémie de Covid-19 et d’une croissance économique négative« , a déclaré Lawrence Khoza, responsable du développement économique au sein du Conseil de la ville de Johannesburg.

→ Lire aussi : Afrique du Sud : six morts dans une fusillade près de Johannesburg

Les manifestations violentes qui se sont déclenchées au début dans la province du KwaZulu-Natal se sont étendues ensuite à d’autres provinces sud-africaines, notamment Gauteng, suite à l’emprisonnement de M. Zuma. La Cour constitutionnelle l’avait condamné, fin juin, à une peine de 15 mois de prison pour outrage à la justice.

Les tensions se sont exacerbées depuis vendredi soir avec des centaines de manifestants bloquant les routes nationales et les autoroutes, pillant les magasins et incendiant des camions et voitures.

Lundi, la Force de défense sud-africaine (SANDF) a annoncé que l’armée sud-africaine sera déployée pour faire face aux manifestations violentes qui secouent les deux provinces.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page