A LA UNEMonde

Afrique du Sud : Le bilan des émeutes monte à 276 morts

Le bilan des émeutes et des violences qui ont ravagé au cours de la semaine dernière deux provinces sud-africaines est passé à 276 morts, a annoncé mercredi la Présidence sud-africaine.

Le nombre de morts recensés depuis le début des violences dans la province du KwaZulu-Natal est de 234, alors que 42 personnes ont été tuées à Gauteng et précisément dans l’agglomération de Johannesburg, a indiqué la ministre à la Présidence par intérim, Khumbudzo Ntshavheni.

Par ailleurs, le Service de police sud-africain (SAPS) enquête actuellement sur 168 cas de meurtre, a-t-elle ajouté, soulignant que la situation s’est complètement stabilisée dans les deux provinces.

“Les forces de l’ordre continuent de procéder à des arrestations contre des personnes suspectées d’avoir incité à la violence publique”, a-t-elle poursuivi.

Selon les derniers chiffres du gouvernement sud-africain, la police a procédé à l’arrestation de 2.554 personnes suspectées d’être impliquées dans les pillages et les violences qui ont coûté à l’économie sud-africaine plus de 3 milliards de dollars.

Fin juin, la Cour constitutionnelle avait condamné l’ancien président Jacob Zuma à 15 mois de prison pour outrage à la justice. Son incarcération le 7 juillet avait suscité des émeutes qui ont secoué le pays pendant plus d’une semaine.

De grandes villes comme Johannesburg, Durban et Pietermaritzburg ont été ravagées par des violences et des actes criminels sans précédent qui ont pris racine dans la province du KwaZulu-Natal, puis se sont étendues vers d’autres régions du pays, notamment Gauteng, considérée comme la province la plus peuplée.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page