Afrique du Sud : Le procès de Zuma sera reporté à juin

Zuma

Le procès pour corruption de l’ancien président sud-africain, Jacob Zuma, qui devait reprendre le 6 mai, devrait être reporté au 23 juin, rapportent vendredi les médias.

La nouvelle date de reprise du procès a été soumise au président adjoint de la Haute cour du KwaZulu-Natal, Mjabuliseni Isaac Madondo, indiquent les médias, ajoutant que ce dernier devrait se prononcer prochainement sur ce report.

Zuma a récemment annoncé avoir renoncé à contester les poursuites lancées contre lui dans une vieille affaire de corruption et confirmé qu’il se présenterait à la justice pour la prochaine audience de son procès.

A la tête du pays de 2009 à 2018, Zuma (78 ans), est accusé depuis deux décennies d’avoir touché environ 216.000 euros de pots-de-vin dans le cadre d’un énorme contrat d’armement attribué en 1999. L’ancien chef d’Etat a toujours nié ces accusations.

Depuis sa première mise en cause, Zuma a utilisé toutes les voies de recours juridiques possibles pour tenter d’obtenir l’annulation de ces poursuites.


Zuma a été poussé à la démission de la présidence sud-africaine en février 2018, emporté par les nombreux scandales de corruption qui ont terni son mandat.