ban600

Afrique du Sud: Pretoria rassure la communauté internationale au sujet de son plan de réforme agraire

Afrique du Sud: Pretoria rassure la communauté internationale au sujet de son plan de réforme agraire

Le gouvernement sud-africain a tenté, dimanche, de rassurer la communauté internationale au sujet d’un plan de réforme agraire, qui prévoit notamment l’expropriation des terres des fermiers blancs sans compensation.

La communauté internationale ne doit pas paniquer au sujet du processus de réforme lancé, a dit la ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération, Lindiwe Sisulu, dans un communiqué. Le parlement sud-africain a donné, la semaine dernière, le feu vert à une réforme de la constitution visant à autoriser l’expropriation sans compensation des terres agricoles au profit de la majorité noire.

Une large majorité de députés ont soutenu une motion mettant en place une commission chargée de réviser l’article 25 de la constitution sud-africaine, un processus qui ne manquera pas d’agiter la scène politique du pays. La cheffe de la diplomatie sud-africaine, nouvellement désignée dans le poste suite au récent remaniement ministériel opéré par le Président Cyril Ramaphosa, a souligné que le processus de révision sera mené «d’une manière appropriée au profit de tous les Sud-Africains».

>>Lire aussi: Afrique du Sud: Ramaphosa promet de redynamiser l’économie et éradiquer la corruption

«Les avis de tous les groupes concernés seront pris en considération durant ce processus», a-t-elle dit. Rappelant le rôle important joué par la communauté internationale dans le cadre de la lutte contre l’apartheid, Mme Sisulu a exhorté cette communauté à soutenir le gouvernement sud-africain dans ses efforts visant à corriger les erreurs commises par le régime de la ségrégation raciale.

La question de la redistribution des terres continue de susciter une large controverse au pays arc-en-ciel plus de 24 ans après la fin du régime de l’apartheid. Le secteur agricole demeure largement dominé par les riches fermiers blancs, qui détiennent plus de 70 pc des terres.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :