ban600

Afrique du Sud: Ramaphosa prend les commandes du pays, promet de ne pas décevoir les Sud-Africains

Afrique du Sud: Ramaphosa prend les commandes du pays, promet de ne pas décevoir les Sud-Africains

Moins de 24 heures après la démission de Jacob Zuma, Cyril Ramaphosa, chef du parti de l’ANC (au pouvoir) a été élu, jeudi, Président de l’Afrique du Sud lors d’un vote au parlement du pays, promettant de «ne pas décevoir le peuple».

Dans une allocution suite à son élection en tant que candidat unique, Ramaphosa a indiqué qu’il souhaite travailler avec tous les partis politiques dans un esprit d’«unité» et de «patriotisme».

Le nouveau patron de l’Union Building, quartier général du gouvernement à Pretoria, s’est engagé de nouveau à combattre la corruption.

>>Lire aussi : La Commission européenne présente les différentes options du budget post-brexit de l’UE

En réitérant son engagement au sujet d’une question, qui a été son cheval de bataille lors de la campagne pour le poste de chef de l’ANC, Ramaphosa se démarque nettement de son prédécesseur qui s’est englué dans des scandales politico-financiers à répétition depuis son arrivée au pouvoir en 2009.

Le nouveau président sud-africain devra étaler son programme d’action dans un discours sur l’état de la Nation qu’il prononcera vendredi au parlement.

L’ANC s’est félicité de l’élection de Ramaphosa à la tête du pays, le qualifiant d’«homme capable de conduire le pays avec intégrité».

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :