A LA UNEEconomie

Agadir abrite la cérémonie de lancement du Programme Régional des Politiques et Initiatives destinées aux MRE et aux migrants  

Par Mohammed Drihem

Mercredi dernier, la Salle des réunions de la Wilaya d’Agadir a abrité la cérémonie de lancement du Programme Régional des Politiques et Initiatives destinées aux Marocains résidant à l’étranger et aux migrants (PRIM), initié par le Ministère chargé des Marocains Résidant à l’Etranger en partenariat avec l’Agence Française de Développement (AFD).

Présidée par Mme Nezha El Ouafi Ministre déléguée auprès du Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, chargée des Marocains Résidant à l’Etranger, en présence de l’Ambassadrice de la France au Maroc Hélène Le Gall, du  Wali de la Région Souss-Massa, Gouverneur de la Préfecture d’Agadir-Ida Ou Tanane, Ahmed Hajji, du Président du Conseil de la Région Souss-Massa, Brahim Hafidi, du Directeur de l’Agence Française de Développement au Maroc (AFD), Mihoub Mezouaghi cette cérémonie a été marqué par la signature d’une première Convention cadre entre le Ministère Délégué, la Wilaya et le Conseil Régional et une seconde Convention spécifique du projet PRIM entre le Ministère Délégué, la Wilaya, le Conseil Régional, l’AFD et Expertise France.

Le projet PRIM, mis en œuvre par Expertise France et financé par l’AFD à hauteur de 9 millions d’euros pour une durée de 4 ans (2020-2024), a pour objectif d’accompagner le Ministère Délégué chargé des Marocains Résidant à l’étranger dans le processus de mise en place de la régionalisation de la politique envers les marocains résidant à l’étranger et les migrants, au niveau des régions de Souss-Massa et de l’Oriental, notamment à travers l’appui et le financement des projets liés à la thématique migratoire. Environ 100 projets de développement local seront financés par le programme à travers le fonds régional Migration.

Ce projet PRIM prévoit également de mettre l’accent sur d’autres thématiques liées à la gouvernance de la question de la migration, l’amélioration des situations de vulnérabilités notamment la question des retraités et l’accès des femmes migrantes aux services de base pour une meilleure prise en compte de leurs besoins spécifiques.

Par ailleurs, le projet prévoit d’encourager et de promouvoir un partenariat multidimensionnel avec les institutions nationales et la société civile pour la mise en place d’un dispositif d’accompagnement d’initiatives concrètes sur le plan économique, solidaire et social au profit des marocains résidant à l’étranger et des migrants au niveau territorial.

A noter au passage que le Protocole d’Entente relatif audit projet a été signé le 19 décembre 2019, en marge de la Réunion de haut Niveau Maroco-Française, par le Ministère des Affaires étrangère, de la Coopération africaine et des Marocains Résident à l’Etranger, l’AFD et Expertise France.

Lancée en 2013 et pilotée par le Ministère Délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, chargé des Marocains Résidant à l’Etranger (MDCMRE), la politique migratoire marocaine est souvent qualifiée de pionnière, humaniste et responsable. Elle comprend la Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile (SNIA), dédiée à l’accueil et l’intégration des migrants sur le territoire marocain et la Stratégie Nationale au profit des Marocains Résidant à l’Etranger (SNMRE) qui vise l’accompagnement social, culturel, éducatif et juridique des MRE. Un volet important concerne également la mobilisation des investissements et des compétences MRE pour la contribution au développement du Maroc.

Par ailleurs, la politique de « régionalisation avancée », lancée en même temps par le Maroc, offre une opportunité de mise en cohérence de la politique migratoire et des politiques sectorielles de développement économique et humain au niveau régional.

C’est dans ce contexte selon les organisateurs que s’inscrit le présent projet dont l’objectif général est d’appuyer la régionalisation de la politique marocaine au profit des Marocains Résidant à l’étranger et de la Migration dans les régions du Souss-Massa et de l’Oriental.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page