A LA UNE

Agadir : ouverture d’une enquête judiciaire suite à une grave agression à l’arme blanche d’un brigadier de police sur la voie publique

Le service préfectoral de la police judiciaire d’Agadir a ouvert, samedi dans la soirée, une enquête judiciaire sous la supervision du Parquet compétent pour élucider les circonstances entourant la grave agression physique à l’arme blanche, dont a été victime un brigadier de police dans l’exercice de ses fonctions sur la voie publique.

Selon les informations préliminaires de l’enquête, le policier victime de cette agression exerçait ses fonctions d’organisation de la circulation sur une artère routière dans la ville d’Agadir à 21h15, lorsque le suspect l’a surpris par derrière, sans raison apparente, et l’a exposé à de sévères coups avec un outil en fer contondant au niveau du dos et de la cuisse, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Le policier blessé a été transféré à l’hôpital provincial pour y recevoir les soins nécessaires, alors que le directeur général de la sûreté nationale a chargé les services de la Préfecture de police d’Agadir et de la Fondation Mohammed VI des œuvres sociales des fonctionnaires de la sûreté nationale de lui fournir toute l’assistance nécessaire et de prendre en charge son hospitalisation et ses frais médicaux, relève le communiqué.

L’enquête judiciaire supervisée par le parquet général se penchera sur l’identification de l’identité du suspect et de son partenaire présumé et dévoiler les circonstances de la commission de ces actes criminels et leurs véritables motivations, a conclu la DGSN.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page