Aggravation du déficit commercial de 2,8% à fin 2017

Aggravation du déficit commercial de 2,8% à fin 2017

Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 2,8% en 2017, atteignant 190,2 milliards de dirhams (MMDH) contre 185 MMDH un an auparavant, selon l’Office des changes.

Les importations ont atteint 435,2 MMDH, soit une hausse de 6,4%, alors que les exportations ont progressé de 9,4% pour se situer à près de 245 MMDH, indique l’Office des changes dans une note sur ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs à fin 2017. Le taux de couverture des importations par les exportations est quant à lui, passé de 54,8% à 56,3%, selon la même source.

L’accroissement des importations s’explique en partie par la hausse de la facture des produits énergétiques de 27,4%, des produits bruts de 15,8% ou encore des produits finis de consommation de 5,2%, précise la même source, faisant néanmoins état d’une baisse de 4,7% des produits alimentaires.

>>A lire aussi: Aggravation du déficit commercial de 3,6% à fin novembre 2017


S’agissant de l’évolution des exportations, elle s’explique notamment par la hausse des ventes de la quasi-totalité des secteurs, principalement ceux de l’aéronautique (+20%), des phosphates et dérivés (+11,1%), de l’électronique (7,6%), de l’Automobile (7,3%), de l’agriculture et l’agro-alimentaire (+7%) et du textile et cuir (+6,1%), selon l’Office des changes.