Agriculture et innovation : Chez Bayer Crop Science, le futur s’écrit aujourd’hui

Agriculture et innovation : Chez Bayer Crop Science, le futur s’écrit aujourd’hui

 Par Souad MEKKAOUI

D’ici 2050, la planète comptera près de 10 milliards d’habitants, contre 7,5 milliards aujourd’hui, et cette explosion démographique s’accompagnera par une forte aug­mentation des besoins agricoles mondiaux. À cette nouvelle donne s’ajoutent le changement et l’insta­bilité climatique qui ont un impact tangible et immédiat sur les ré­coltes. Il est plus que jamais urgent d’innover et de repenser l’agricul­ture de demain.

Le constat est alarmant ! La rareté de ressources élémentaires telles que l’eau et l’énergie solaire im­pactera, inéluctablement, les surfaces arables qui ne cessent de diminuer pro­gressivement du fait de l’urbanisation, de l’érosion et de la contamination de certains sols. Dans un tel contexte, l’agriculture du XXIème siècle devrait faire face à une exigence de mutation profonde. Ce changement de modèle est, d’ailleurs, défini par l’objectif n°2 du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD). Intitulé « Zéro faim», celui-ci pose comme défi, d’ici 2030, de mettre en oeuvre des pratiques agricoles qui « permettent d’accroître la productivité et la produc­tion, contribuent à la préservation des écosystèmes, renforcent les capacités d’adaptation aux changements clima­tiques [....] et améliorent progressive­ment la qualité des terres et des sols ».

« Nous sommes enthousiasmés par l’avenir et toutes les possibilités qu’il recèle. Améliorer la santé et la nutri­tion est ce que nous faisons de mieux et ce qui nous tient le plus à coeur. Nous savons que les solutions que nous créons aujourd’hui améliore­ront les vies de demain. Nous croyons que nous devons travailler pour un avenir meilleur afin que nous puis­sions tous avoir un avenir meilleur», déclare Karim Azima, directeur Marketing Afrique du Nord de Bayer Crop Science. Et de poursuivre « La population augmente et les gens vivent plus longtemps, ce qui les amène à vouloir préserver leur santé et avoir accès à des aliments nutri­tifs. Cela représente un énorme défi pour la société mondiale, et c’est ce qui nous enthousiasme et nous mo­tive chez Bayer. Chaque jour, nous faisons appel à nos connaissances et à nos compétences innovantes pour offrir des produits qui aident à améliorer un peu plus le quotidien des agriculteurs ».*

 Nous savons que les solutions que nous créons aujourd’hui amélioreront les vies de demain. Nous croyons que nous devons travailler pour un avenir meilleur afin que nous puissions tous avoir un avenir meilleur

Bayer au SIAM 2019

« Nous sommes fiers de prendre part à cette 14ème édition du Sa­lon International de l’Agriculture au Maroc qui se tient dans la ville impériale de Meknès. D’autant plus que la thématique de cette année cor­respond parfaitement à notre raison d’être. L’agriculture, levier d’emploi et avenir du monde rural », annonce Laurent Perrier, Directeur Général de Bayer Maroc.

Le SIAM, par son rôle de plate-forme d’échanges, de connexions et d’exposition, participe à l’évolution et au développement de l’agriculture marocaine. La division CropScience de Bayer est présente au niveau du pôle international et plus précisément au niveau du pavillon Allemand.

En effet, le pavillon international re­groupe les entreprises étrangères évo­luant dans le secteur de l’agriculture, ainsi que les organismes internatio­naux et les représentants des ambas­sades. « C’est pour nous l’occasion d’aller à la rencontre de nos clients agriculteurs et partenaires distribu­teurs. La division CropScience met à disposition des agriculteurs des solutions phytopharmaceutiques in­novantes, allant de la semence à la récolte, tout en respectant les prin­cipes d’une agriculture durable. Chez Bayer, nous mettons en oeuvre toute notre expertise et notre savoir tech­nique afin d’accompagner les agricul­teurs en proposant des solutions inno­vantes et un portefeuille de produits diversifiés », poursuit Laurent Perrier.

Nouvellement acquis par Bayer, Seminis & DeRuiter est présente de­puis 2011 au Maroc. Son équipe se divise en trois divisions. La sélec­tion variétale, le développent tech­nique et le commerce. Pour cela, elle a investi dans des moyens humains et techniques innovants. « Nos marques Seminis et DeRuiter ont connu une croissance telle qu’elle se place, aujourd’hui, au premier rang mondial pour le développement, la production, et la commercialisation de semences potagères , souligne Pierre Allot, Commercial Lead Ma­ghreb Vegetables Seeds Division.

 Nouvellement acquis par Bayer, Seminis & DeRuiter est présente depuis 2011 au Maroc. Son équipe se divise en trois divisions. La sélection variétale, le développent technique et le commerce

L’équipe semence travaille au quo­tidien pour s’assurer de la pleine sa­tisfaction des clients maraîchers au Maroc, en s’efforçant de répondre aux besoins particuliers de cha­cun d’entre eux. « Nous sommes à l’écoute des maraîchers pour com­prendre les enjeux spécifiques aux­quels ils doivent faire face. Nous travaillons en partenariat avec eux et aussi avec l’ensemble des acteurs de la filière comme nos distributeurs, l’ONSSA, FNIS, l’APEFEL, l’AMA­PEM et l’ASOL par exemple, pour trouver les produits et les solutions les mieux adaptés, capables de les conduire sur la voie de la réussite, tout en structurant notre filière pota­gère», conclut Pierre Allot

À propos de l'auteur:

Souad Mekkaoui

Souad Mekkaoui est la Directrice de la Rédaction de « Maroc diplomatique ». Une passion pour l’écriture et un irrésistible désir de communiquer. Auparavant professeur de langue française, écrivaine et aujourd’hui journaliste en charge de « Maroc diplomatique » dans ses versions écrite et numérique, Souad Mekkaoui, auteure de Plus forte que la souffrance et Femmes au purgatoire, elle est aussi une femme engagée avec sa plume contre les abus de tous genres, sociétaux et moraux. Son style s’inspire de l’impertinence, il nous livre en revanche une vision pertinente des choses, il questionne…

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :