Aït Taleb: “La pandémie a levé le voile sur une série de déséquilibres du système de la Santé”

Ait Taleb

Le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb a indiqué, lundi à Rabat, que son département plaide en faveur d’une fonction publique de santé en mesure de résoudre les problématiques du système.

La pandémie du coronavirus a levé le voile sur une série de déséquilibres et montré la place primordiale du secteur de la santé dans le renforcement de la sécurité sanitaire des citoyens, a souligné M. Ait Taleb au cours de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des représentants.

Il y a une prise de conscience collective de la nécessité de développer et d’améliorer les prestations et les activités de prévention et de prise en charge fournies par le secteur de la santé à tous les niveaux, à travers notamment la mise en place de plans destinés à renforcer la capacité de réaction du système sanitaire et à répondre aux besoins nationaux en cas d’urgence sanitaire, a relevé le ministre.

→ Lire aussi : Covid-19: la situation épidémiologique a rapidement changé en dépit des acquis réalisés

Soucieux d’interagir avec les initiatives ambitieuses, les chantiers lancés par SM le Roi Mohammed VI et les Hautes directives royales au gouvernement, notamment en matière de généralisation de la protection sociale et de réforme du système sanitaire, le ministre a noté que son département a œuvré pour la concrétisation d’un plan stratégique visant à améliorer la qualité des soins sanitaires en coordination avec les divers intervenants.


Parmi les priorités à cet égard figurent, entre autres, le plaidoyer en faveur de l’adoption d’un système de la fonction publique de santé dans le sens de la résolution des problèmes liés au système de la santé, ainsi que la régularisation de la situation des différentes catégories des professionnels de la santé, outre l’amélioration des services sanitaires fournis aux citoyens et la garantie d’un accès juste et équitable aux soins, a-t-il précisé.

En application des Hautes instructions royales, a-t-il poursuivi, le ministère se penche sur un chantier visant à remédier aux déséquilibres du système de l’assistance sanitaire en faveur des catégories démunies, et sur la réalisation du programme médical régional permettant de combler les lacunes constatées au niveau de l’offre des soins et de la carte sanitaire. L’accent est également mis sur l’accélération du chantier de généralisation de la couverture sanitaire selon le calendrier fixé par SM le Roi pour 2021.

( Avec MAP )