Akhannouch a présidé le Conseil de Surveillance du Crédit Agricole Maroc

Crédit Agricole

Le Conseil de Surveillance du Crédit Agricole du Maroc s’est réuni le 05 décembre 2019 sous la présidence de Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du développement rural et des Eaux et forêts.

Cette réunion a été consacrée à l’examen de l’activité du Crédit Agricole du Maroc au 30 juin 2019 et au 30 septembre 2019 ainsi que l’avancement des différents projets de la Banque.

Les administrateurs ont félicité le management pour les évolutions notoires réalisées par la Banque et  les efforts fournis par le CAM.

→ Lire aussi : Le Crédit Agricole du Maroc mobilise ses troupes suite aux Orientations Royales

Ainsi, Monsieur Tariq SIJILMASSI – Président du Directoire du Crédit Agricole du Maroc, a présenté  les chiffres de la Banque dont les faits marquants à fin septembre sont:


• Le PNB du Groupe a augmenté de 13% pour s’établir à 2,8 milliards de dirhams ;

• Les encours de crédits distribués (85 milliards de Dirhams) et les ressources clientèle (83 milliards de dirhams) ont respectivement progressé de 3,6% et 1%;

• Le Résultat Net Part du Groupe s’établit à  444 millions de dirhams au 30 septembre 2019 en progression de  2,26 % par rapport au troisième trimestre de l’exercice écoulé. Le Résultat Net Social s’est quant à lui établit à 250 millions de dirhams, en progression de 7% comparativement au 30 septembre 2018;

• Les fonds propres réglementaires du Groupe s’établissent au 30 Septembre 2019 à 11,2 milliards de dirhams en progression de  5% par rapport à fin décembre 2018.


Par ailleurs, les membres du Conseil ont pris acte de la réussite de l’opération d’émission de dettes subordonnées perpétuelles avec laquelle le Crédit Agricole du Maroc a mobilisé avec succès 850 Millions de Dirhams avec un taux de souscription de 2.49 fois, soit plus de 2 Milliards de Dirhams demandés.

Grâce à ladite émission, le Crédit Agricole du Maroc a procédé au renforcement de ses fonds propres et de son ratio Tier One, se donnant ainsi les moyens d’accompagner les ambitions stratégiques du Plan CAP 2023.

La réunion a également été l’occasion de présenter l’avancement des projets en cours notamment le chantier de la digitalisation  qui représente aujourd’hui pour la Banque un accélérateur de l’inclusion financière et un moteur de développement des services bancaires au quotidien.