AccueilA LA UNEAkhannouch et son homologue espagnol visitent le bateau de coopération en matière de pêche “Intermares”
Akhannouch

Akhannouch et son homologue espagnol visitent le bateau de coopération en matière de pêche “Intermares”

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Aziz Akhannouch, et le ministre espagnol de l’agriculture, de la pêche et de l’alimentation, M. Luis Planas, ont visité, mercredi, le bateau de coopération en matière de pêche “Intermares”.

Intermares, qui a accosté à Agadir à l’occasion de la 5ème édition du Salon Halieutis, est un navire appartenant au ministère espagnol de l’Agriculture, de la pêche et de l’alimentation et géré par le ministère de la Défense d’Espagne, a indiqué lM. Planas dans une déclaration à la MAP à l’issue de cette visite, relevant que la tâche fondamentale de ce bateau est la formation nautique à la pêche ainsi que la formation technique.

L’Espagne contribue à la réalisation d’une pêche plus durable du point de vue de la valeur ajoutée des différentes espèces et à la durabilité des ressources, a relevé M. Planas, ajoutant que Intermares “est un instrument que nous mettons au service de la coopération entre l’Espagne et le Maroc”.

Le navire dispose de cinq ponts et d’une passerelle de commandement pouvant accueillir 77 personnes, dont 40 étudiants. Il possède un bateau annexe de 16,5 mètres de longueur, un équipement complet de formation à la pêche ainsi que des directrices environnementales de pointe.

→ Lire aussi : Agadir: Akhannouch s’entretient avec le Secrétaire d’État auprès du Ministre des Pêches norvégien

Les activités du secrétariat général de la pêche se basent sur la formation de la pêche dans différents domaines et sur la coopération avec les pays tiers visant la formation des formateurs.

S’agissant de la formation nautique à la pêche, elle comprend notamment les arts et technologie de la pêche, la sécurité de base à bord, la maintenance des services de machines. Pour ce qui est de la formation technique, on retrouve les techniques de manipulation, de conservation et de traitement du poisson, le contrôle de la qualité des produits de pêche, la recherche appliquée sur la pêche, l’utilisation d’arts de pêche sélectifs et l’océanographie.

Le bateau dispose de cabines, de salles de cours, un parc de pêche et laboratoires, des salles de réunion, une cuisine, une salle informatique, des salles à manger, une piscine, une bibliothèque et une salle de sport.

Cette visite a été marquée par la présence de la secrétaire d’État Chargée de la pêche maritime Mbarka Bouaida, de l’Ambassadeur d’Espagne au Maroc, Ricardo Diez-Hochleitner, et d’autres personnalités civiles et militaires, ainsi que par la signature du livre d’honneur du bateau par le ministre espagnol.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :