“Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit”: Des efforts colossaux pour améliorer les services de santé

Des efforts colossaux sont déployés dans le cadre du programme de développement spatial “Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit”, pour améliorer les services fournis dans l’ensemble des établissements relevant du secteur de santé, qu’il s’agisse des milieux urbains ou des centres ruraux.

Selon les derniers chiffres du comité de suivi d’exécution du programme “Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit”, un total de 34 projets ont été programmés dans le secteur de la santé, dont 22 ont été achevés alors que 12 projets sont en cours d’exécution. L’investissement mobilisé à ce jour a dépassé les 343 millions de dirhams (MDH).

Revenant sur les objectifs tracés dans ce secteur, le programme “Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit” comprend la construction d’un centre hospitalier provincial à Al Hoceima et 5 autres formations sanitaires, en plus de l’aménagement de 28 structures sanitaires dans l’ensemble des quartiers urbains et communes rurales, ainsi que l’aménagement et l’équipement du centre régional d’oncologie d’Al Hoceima.

D’après le directeur régional de la santé à Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Ikram Afifi, la cadence d’exécution des projets programmés dans le cadre du programme de développement territorial avance à “un rythme très bien”, affirmant que l’ensemble des projets seront clôturés dans les brefs délais.


Selon la fiche technique des projets, l’enveloppe budgétaire mobilisée pour le secteur avoisinait les 330 MDH, mais s’est vue augmenter lors de la mise en œuvre pour s’établir à 441 MDH, afin de garantir le financement nécessaire permettant la réalisation des projets dans le respect des engagements de manière à répondre aux aspirations des habitants.

Un investissement de 400 MDH a été ainsi consacré au projet de construction du centre hospitalier provincial à Al Hoceima, édifié sur un terrain de 54.670 m2, dont la surface totale couverte est de 34.000 m2.

D’une capacité litière de 250 lits, l’établissement comprend un service ambulatoire (consultations externes et prélèvement, kinésithérapie, hôpital de jour et explorations fonctionnelles), un secteur d’hospitalisation (médecine, chirurgie, maternité, pédiatrie), un plateau médico-technique (néonatologie, hospitalisation soins intensifs, urgence, bloc opératoire, unité technique d’accouchement, imagerie médicale et laboratoires).

>>Lire aussi : Programme « Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit »: Le taux de réalisation avoisine les 95%


Concernant l’aménagement et l’équipement du centre régional d’oncologie, celui-ci a été équipé de technologies de pointe, dont un scanner tridimensionnel, lui permettant d’accueillir et de traiter l’ensemble des sujets atteints de cancer.

L’aménagement et l’équipement de ce centre ont permis l’amélioration des services rendus aux usagers issus des provinces avoisinantes. Au cours de l’année écoulée, un total de 1.312 consultations ont été ainsi opérées au niveau de ce centre, dont 312 nouveaux cas répartis entre Al Hoceima (67%), Nador (12%), Driouch (13%), Tanger et Taza (2%) et Tétouan (1%), alors que le reste des cas traités sont issus d’autres provinces avoisinantes. Le centre a également réalisé 1.868 séances de radiothérapie durant l’année dernière.

Pour les autres formations sanitaires situées aussi bien dans les zones urbaines que dans les centres ruraux, quelque 22 établissements de santé ont été construits ou aménagés à ce jour, alors que 11 autres centres seront achevés avant la fin de l’année en cours.

Sur un autre registre, d’autres projets non inscrits dans le cadre du programme “Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit” sont aussi en cours de mise en œuvre, à leur tête le projet de construction d’un hôpital multidisciplinaire de proximité à la municipalité d’Imzouren d’une capacité litière de 45 lits et portant sur un investissement de 60 MDH, dont les travaux ont atteint les 90%.


Ce nouvel établissement, qui ouvrira ses portes avant la fin de l’année en cours, comprend notamment des unités de médecine, de chirurgie, d’animation, d’urgence, de consultations externes, d’hospitalisation et de radiologie, des laboratoires d’analyse, un bloc opératoire, de réanimation et de stérilisation et une pharmacie.